Mascara: bien le choisir

Front

Souvent, j’ai l’impression d’avoir passé toute ma vie à chercher LE mascara, cette baguette magique à la brosse miracle qui est sensée me donner la frange de cils parfaite.

Mais avant de vous raconter ma longue histoire, petit diagnostic cils (que nous devrions toutes faire avant de craquer pour le dernier mascara en photo dans Cosmo):

  1. Les points positifs:
    • Mes cils sont épais
    • Ils sont bien définis
    • Ils sont foncés et donc bien visibles jusqu’aux pointes
    • Ils sont plutôt longs (jusqu’à 12mm vers le coin externe de l’oeil…Oui je suis folle, j’ai mesuré…en terminale, en cours)
  2. Les points négatifs:
    • Un seul en fait: j’ai une frange de cils plate, comme raide, et implantée vers le bas, comme les cils asiatique…Vous pouvez me dire à quoi ça sert d’avoir de longs cils si c’est pour vous alourdir le regard?

Du coup, j’ai testé un paquet de mascaras avant de trouver mon bonheur et voici quelques uns dont je me souviens:

  • Cil définition de img22713Gemey: pas mal, mais pas assez recourbant et effet trop naturel
  • Ultra CUltra curl bourjoisurl de Bourjois: sympa la brosse incurvée mais la formule est trop visqueuse, ça dépose trop de produit
  • l-oreal-mascara-cil-architecte-4d-noirCils Architect de L’Oréal: très bien pour définir les cils mais pas top pour recourber
  • VirtuôsVirtuosee de Lancôme: recourbe super bien mais une fois sec laisse un effet cartonné sur les cils

J’en passe et des meilleurs! Je ne vais pas tous vous les lister, car rien que de mémoire, j’en ai compté plus de 15, toutes marques et tous circuits (Dior, YSL, Nivea, L’Oréal, Agnès B…).

Mais dans tout ça, est-ce que je me suis posé la bonne question? « Quels  sont les critères de choix qui correspondent à mon diagnostic cils? »

Il est évident que non. Autrement, je n’en aurais pas testé autant, si différents et une fois que vous aurez lu le petit descriptif ci-dessous, vous verrez que certains n’étaient pas du tout adaptés.

Voici donc un mini guide pour bien choisir son mascara:

Un bon mascara c’est à la fois une bonne formule et une bonne brosse.

Formule:

Je vais commencer par ce point car j’estime que c’est moins problématique, dans le sens où, de nos jours, la plupart des marques proposent des formules « adéquates » et je ne vois pas l’utilité de vous faire un cours sur l’eau, les polymères et les cires. Pour ce dont nous avons besoin aujourd’hui, nous retiendrons deux points:

  1. Il y a deux types de formules: on n’utilise pas l’une pour les objectifs de l’autre, de même qu’on n’utilise pas une crème liquide pour une recette qui nécessite de la crème épaisse
    • Epaisse: étoffe et donne du volume, souvent un peu « visqueuse »
    • Fine: donne un effet naturel, légère à porter
  2. La combinaison gagnante tient compte des éléments suivants:
    • Elle n’est pas trop visqueuse et n’accroche pas comme de la peinture à la brosse
    • Elle ne cartonne pas une fois sèche
    • Elle ne donne pas un effet pattes d’araignée (vous savez quand votre mascara sèche un peu vite mais pas trop au deuxième et troisième passages et laisse de minuscules boules de produits qui font que le cil ressemble à une patte d’araignée toute velue)
    • Elle sèche suffisamment vite: un mascara qui au bout de 5 minutes n’est pas encore sec n’est pas pratique et pour celles qui veulent recourber ça ne tiendra pas
    • Elle ne s’effrite pas et ne coule pas (ou du moins pas dans conditions normales)

Brosse:

Vous avez déjà vu ces photos sur Internet où l’on vous montre un paquet de brosses? Comme celle-ci:

Multitude de mascarasJe parie que vous avez la migraine rien qu’à regarder l’image et que vous ne savez pas à quoi sert chacune des brosses.

Observez bien, en réalité il n’y a que 2 grands types de brosses et seulement 5 formes (enfin si on met de côté celle en forme de vague qui à mon sens ne sert absolument à rien):

Les deux grands types de brosses:

  • La brosse à poils: souvent bien épaisse et ronde, elle donne du volume et étoffe car elle permet d’appliquer  plus de produit

m9080710_306585_hero

  • La brosse moulée à picots: elle apporte définition et séparation. Les picots peuvent aussi se présenter sous forme de dents de peigne (pour le coup, c’est souvent pas top, surtout sur les brosses fines, ça ne fait quasiment que colorer les cils. En revanche, certaines brosses un peu plus épaisses ou incurvées savent les utiliser ces dents. Vous verrez)

Sublime Chanel

Mais du coup, vous me direz, si on met une formule épaisse sur une brosse qui définit, on a les deux? Je ne me permettrai pas de faire un raccourci aussi simple, mais vous avez bien compris. C’est pour cela qu’il est difficile de dire l’effet exact d’un mascara sans l’avoir testé. On peut le deviner par la forme mais ce n’est pas tout.

En parlant de forme, justement, voici les différents types:

  • La brosse épaisse et arrondie: souvent à poils, elle est bien dodue, riche en poils, assez rapprochés. Elle apporte du volume, étoffe, mais elle n’est pas très précise et c’est plus difficile d’aller dans les coins ou de faire les cils du bas avec (bien que ce soit rarement nécessaires). Exemple: Diorshow

Diorshow

  • La brosse fine et longue: c’est souvent une brosse cylindrique fine, avec des poils ou des picots bien espacés et pas trop longs. Elle galbe les cils, permet de bien les définir, allonge plutôt pas mal, mais ne délivre pas beaucoup de produit (effet naturel) et ne recourbe pas bien. Exemple: Définicils de Lancôme ou Cils définition de Gemey (que j’ai testé, comme mentionné plus haut)

Définicils

  • La brosse incurvée: j’ai fini par comprendre que c’était ma brosse préférée. Elle est idéale pour recourber. Celle que j’ai actuellement (Mascara Cils Effet Papillon de L’Oréal) est d’ailleurs la seule qui me permet réellement de me passer de recourbe-cils. C’est également une brosse à dents de peigne et c’est top. On à l’impression que les cils sont travaillés un à un. Je ne vous montre pas le résultat ici, je laisse la surprise pour un billet spécial sur mes mascaras préférés. Enfin, elle a un côté arrondi et un côté incurvé, donc elle peut jouer le rôle des deux brosses (j’en ai trop dit ou pas assez, je crois)

Cils effet papillon brosse Cils effet papillon

  • La brosse conique: si la formule va bien, cette brosse apporte du volume et de la longueur et elle est très bien pour les cils fins et pour un travail de précision, grâce à son côté pointu. C’est un bon compromis car on a un côté épais pour le volume et un côté fin pour la définition, sans compter qu’elle peut attraper les cils du coin. Exemple: Hypnôse Doll Eyes de Lancôme

Hypnose Doll Eyes

  • La brosse sphérique: mon avis est assez mitigé en ce qui concerne cette brosse. Elle a l’avantage d’être hyper précise, permet quasiment un travail cil à cil. Je dirais qu’elle est plutôt adaptée pour des cils courts, qui cherchent juste à ajouter la touche finale à leur look, sans forcément recourber. Si vous avez les cils longs et raides, ça ne marchera pas. En revanche, pour les belles franges bien courbées, je pense que ça peut aller. Exemple: Phenomen’Eyes de Givenchy (ce sont d’ailleurs eux qui ont lancé ce concept)

Phenomen Eyes

Je pense que la plupart des mascaras entrent dans l’une de ces catégories. Il y a bien sûr des variantes comme le dernier de Lancôme avec le bras en angle (il fera l’objet d’un crash test), mais c’est avant tout la brosse qui fait le travail.

Du coup, j’imagine que vous vous demandez quels mascaras je préfère…je vous en ai déjà livré un et je vous rédigerai un billet (plus court cette fois) pour vous vanter les mérites de mon top 3.

Si vous avez un autre avis ou des questions, n’hésitez pas, exprimez-vous. Et n’oubliez pas, on fait le diagnostic, on définit ce qu’on cherche et après on choisit son mascara (avec éventuellement l’aide d’une conseillère beauté et on le teste si possible)

cropped-beautybeauty2

Maléfique: tutoriel maquillage

Je suis allée voir le film Maléfique. Avec tout le tapage publicitaire autour et MAC qui sort une collection inspirée du film, je me suis dit que ça valait la peine.

Bon au final, le film est pas mal, de beaux décors, très réussis mais le scénario laisse à désirer (je me suis endormie). L’histoire partait d’une bonne intention mais c’est un peu creux.

Quoi qu’il en soit, vous vous doutez bien que je ne suis pas là pour vous parler cinéma (autrement, vous ne seriez pas ici). Non, je suis là pour vous parler maquillage et surtout pour vous faire part de mon premier tuto (si si!).

En regardant le film, j’ai trouvé qu’Angelina Jolie portait vraiment bien son nom (mais ce n’est pas un scoop) et surtout, j’ai trouvé la mise en beauté très intéressante, contrairement à ce qu’on a pu voir sur les affiches du film:

Sur l’affiche du film, on accentue beaucoup le côté « sorcière ». La bouche et les yeux son très travaillés et le violet sur tout le contour de l’oeil est presque agressif (je pense que c’est le but en même temps). Ce n’est pas une mise en beauté qu’on souhaiterait reprendre au quotidien, ni même pour une soirée (sauf si c’est pour Halloween).

Dans le film, on constate que c’est beaucoup plus subtile. L’accent make-up est mis sur la bouche, bien rouge et parfaitement bien dessinée (qu’Angelina porte à merveille). Les yeux sont bien travaillés mais tout en finesse: un beau liner, un smoky très léger et un dégradé beige-brun sur la paupière mobile qui se termine en un brun-foncé/noir estompé au niveau du coin externe de l’oeil. Pas de fioritures, mais juste un teint parfait, bien évidemment des joues sculptées.

Alors je me suis dit que ce serait bien de s’inspirer de ce look pour en créer un qui soit un peu plus facile à porter. Ce serait un look pour une soirée, habillée, chic (ou même un look pour une soirée où vous vous déguiseriez en Maléfique, mais version glamour, pas sorcière)

Alors reprenons les basiques de ce look:

  • Le teint: elle arbore un teint parfait, comme un miroir, pas trop encombré. On n’a presque pas l’impression qu’elle porte un fond de teint. A noter également: pas de cernes, c’est très important quand on travaille les yeux, surtout quand on ajoute un effet smoky
  • Les yeux: des yeux de biche très bien dessinés, jouant sur le beige-brun en allant un peu vers le smoky et une note de brun foncé/noir. Bien évidemment, les bleu des yeux d’Angelina Jolie joue beaucoup dans le rendu final mais vous allez voir qu’on peut bien s’en sortir même avec des yeux marron. A noter, la petite pointe de violet qui est sur l’affiche. Je ne vais pas la reproduire mais elle m’a poussée à privilégier des fards rosés. Pour ce qui est de la pointe de jaune sur l’arcade sourcilière, on oublie; je trouve que ça n’apporterait pas grand chose à un look qui ne serait pas un déguisement et en plus ça peut facilement donner mauvaise mine
  • La bouche: rouge écarlate, parfaitement bien dessinée. Elle ajoute du charme au personnage et inspire une certaine force de caractère

Voici donc pas à pas ce que j’ai fait (je vous explique tout et vous ferai un petit montage vidéo step-by-step):

On commence par la vidéo

Et maintenant l’explication en détail

  1. Le teint: j’ai opté pour une crème teintée de chez MAC, pas très couvrante, juste pour unifier légèrement le teint. On peut aisément se permettre ce genre de produits quand on ne recherche pas la couvrance et de manière générale, la couvrance n’est utile que pour les imprfections. Si vous avez une belle peau, montrez-la! (je parle du visage bien sûr, ne nous emballons pas!)
  2. Les cernes (ok, c’est toujours le teint mais j’insiste dessus): j’ai opté pour l’anticerne NC 20 de MAC qui est un demi ton plus clair que ma crème et qui surtout s’accorde parfaitement avec ma carnation (vous remarquerez que j’ai un teint qui vire un peu vers les teints asiatiques mais nous ferons un point sur ceci dans un autre billet. L’anticerne ne s’applique pas sur la totalité du dessous de l’oeil, NON! Sachez que ce genre de produits (anticerne, illuminateur…) s’applique uniquement sur les zones d’ombre, donc ici on parle de la moitié interne du dessous de l’oeil et aussi le coin interne de l’oeil (en débordant un peu vers l’arête du nez). Apprenez à regarder votre visage en « zones d’ombre » et « zones de lumière », ça vous aidera beaucoup. Après, si vous êtes très cernée, n’en mettez pas des tonnes non plus. Le but est de donner meilleur mine pas de montrer qu’on porte un produit pour cacher les cernes (sinon, il faut jouer avec des produit colorés, mais c’est un autre sujet)
  3. La poudre libre sur le haut des pommettes (toujours le teint): nous allons travailler avec des fards à paupières poudres et nous allons faire des dégradés. Combien de fois avez-vous parfaitement réussi votre teint pour vous rendre compte une fois le travail des yeux fini que vous avez de la poudre de fard à paupières partout et que la seule solution c’est de démaquiller?…La solution est de « sur-poudrer » le haut des pommettes et le dessous de l’oeil. de cette manière, l’excédent de fard à paupières n’adhère pas à la peau et on peut l’enlever d’un coup de pinceauIMG_1459
  4. Le recourbe-cils: Angelina a très certainement des faux cils dans le film, ce qui explique sa magnifique frange de biche. Donc même si on ne souhaite pas mettre de faux cils, il est important d’avoir ce côté regard de biche, avant tout par des cils bien recourbés. Dans mon cas, mes cils sont très longs et très fournis mais malheureusement raplapla. Donc, je dois avoir recours au recourbe-cils. Le mien est un Sephora      IMG_1462
  5. Le liner (pour compléter l’effet yeux de biche): vous me direz qu’on finit plutôt par le liner. Moi je préfère commencer par le liner. Pourquoi? Parce que c’est plus facile de corriger un trait de liner quand on n’a pas encore fini notre maquillage et qu’on ne risque pas de gâcher le dégradé qu’on vient de réussir pour la première fois. Je fais mon trait tranquillement, je le corrige si nécessaire et une fois que j’ai fini de maquiller mes yeux, je repasse un petit coup pour intensifier le trait (ou pas) car le fard à paupière va estomper un peu l’effet. Ainsi, je suis sûre de ne jamais rater mon coup. Pour cet exercice, j’ai utilisé le liner Perfect Slim de L’Oréal (suffisamment fin et surtout en mode feutre, ce qui facilite l’application et le tracé)
  6. La fard à paupières: j’ai utilisé THE palette du moment,  Naked 3 d’Urban Decay car elle a des fards rosés qui m’ont semblé bien adaptés pour le sujet. L’arcade sourcilière a eu droit à la teinte STRANGE. La paupière mobile LIMIT (et on déborde un peu jusqu’au dessus du creux de la paupière). La moitié externe de la papuière mobile DARKSIDE (également pour creuser la paupière et pour dégrader vers l’intérieur) et enfin le coin externe de l’oeil et le ras des cils inférieurs BLACKHEART. Remarquez dans le montage photos, comment j’ai insisté sur le tracé du triangle vers le coin externe de l’oeil avant de l’estomper avec un pinceau estompeur). Ci-dessous, je pointe avec les pinceaux chaque couleur, de gauche à droite: arcade-Strange, paupière mobile–Limit, moitié externe paupière mobile – Darkside, coin externe et cils inférieurs – Blackheart                                   IMG_1452IMG_1453 IMG_1454 IMG_1455
  7. Intérieur de la paupière inférieure: un trait de crayon beige permet d’illuminer et d’agrandir le regard. N’utilisez pas de blanc car le contraste est trop important et le résultat fait faux. Un beige suffit. Pensez à bien nettoyer le crayon avant de l’utiliser, ce serait dommage d’avoir un effet gris juste à cause d’un peu de fard. Pour ma part, j’ai utilisé un crayon Sephora
  8. Le mascara: je suis très exigeante à ce niveau là et un jour je vous raconterai les 1001 mascaras que j’ai utilisés avant de trouver mon bonheur. Quoi qu’il en soit, j’ai jeté mon dévolu sur le Eyes to kill de Giorgio Armani (je vous rassure, je viens d’en découvrir un autre beaucoup moins cher et top…shuut)
  9. Un peu de contouring: comme vous le voyez, les joues et les pommettes d’Angelina Jolie sont très « sculptées », trop même, il doit y avoir de la prothèse dans l’air, pour les besoins du film bien sûr. Mais un léger effet joues creusées serait un plus, surtout si on a un visage de forme ovale ou ronde. J’ai utilisé un bronzer de chez Armani, très léger. Même principe que pour l’anticerne, on repère les zones d’ombre naturelle, mais cette fois pour les accentuer. Une astuce est de creuser les joues (en aspirant les joues et en mimant une bouche en coeur) et d’appliquer le bronzer dans le creux et surtout on ne s’arrête pas loin de l’extrémité externe du sourcil (ci-dessous une photo du bronzer, du liner beige et du crayon à lèvres)IMG_1460
  10. Le blush: un rose très léger pour donner bonne mine. Ce n’est pas la pièce maîtresse de ce look donc on garde la main légère. Ici j’ai utilisé le blush de la palette Pink Travel, LancômeIMG_1463 IMG_1465
  11. Une bouche bien tracée: ce n’est pas obligatoire, surtout quand vous avez une bouche bien définie. Mais c’est un plus. En effet, une bouche rouge se doit d’être parfaite. Je préfère donc la tracer (perfectionnisme oblige). Je choisis en général une teinte rosée entre la couleur du rouge et celle de mes lèvres, pour que l’effet soit naturel. Ici, j’ai un crayon de Make Up Forever. Attention, n’utilisez jamais un crayon contour plus foncé que vos lèvres, vous risquez l’effet « vulgaire » tout en prenant 10 ans par la même occasion
  12. Le rouge: enfin, la pièce maîtresse du look, le rouge intense. J’ai choisi le rouge Pure Couture    n°31 d’Yves Saint Laurent. J’ai longtemps cherché avant de choisir ce rouge qui offre une note légèrement rosée qui va très bien avec mon teint. Il a aussi l’avantage d’être très hydratant et très agréable à porter

IMG_1469

Et le résultat (bon ok, on voit encore un peu mes cernes, mais pour ma défense, je dirai que j’étais vraiment fatiguée ce jour là et que je n’ai pas été une bonne photographe douée sur ce coup là. Petite astuce, ne tenez pas l’appareil plus bas que votre visage dans ce cas)

IMG_1449Maléfique-Quatre

Voici donc comment on aboutit à un look très glamour qui irait parfaitement pour une soirée, avec une petite robe noire par exemple (en tout cas certainement pas le T-shirt homewear que je porte ici)  ou avec une robe de gala et là pour le coup vous pouvez vous lâcher niveau couleur de la robe car ce look va avec tout (sauf peut-être un look total rouge, à moins que la couleur de votre robe s’accorde parfaitement avec la couleur de votre rouge).

J’espère que ce tuto vous sera utile et qu’il est suffisamment clair. N’hésitez pas à poser toutes vos questions.

cropped-beautybeauty2

Mariage et maquillage: se maquiller seule (vidéo)

Cover

Plusieurs années avant mon mariage, j’avais décidé que je serais le maître des pinceaux le jour J, car quand on se débrouille bien avec le contenu de sa trousse à maquillage et qu’on est un tantinet perfectionniste sur les bords (Monica, sors de ce corps), on trouve toujours à redire quand on se fait maquiller par les autres, même des pros:

  • Un maquilleur Chanel chez Sephora m’avait tout simplement mis un fond de teint un peu trop foncé (ça arrive souvent, comme mes cheveux sont très foncés, je ne sais pas par quel mécanisme les gens ont l’illusion que j’ai la peau plus « bronzée » qu’elle ne l’est en réalité). Mais bon, quand la différence entre le visage et le cou donne l’impression que les deux ne font pas partie du même corps, je me permets d’avoir des doutes
  • IMG_1564Une maquilleuse GAC (ou Georgio Armani Cosmetics pour les moins initiées) m’avait certes très bien maquillée mais je n’étais pas à l’aise. Après avoir vu et revu la photo un million de fois, je me suis rendu compte qu’elle avait trop insisté sur le ras des cils inférieurs, ce qui m’alourdissait le regard et le rouge à lèvres choisi me vieillissait (couleur trop foncée et effet mat en plus)
  • Maquillage libanaisEnfin, je viens d’un pays où le maître mot pour les mariages est « Maquillage libanais ». Vous voyez sur la photo ci-contre, on dirait un clown. Pourtant, j’ai déjà vu un paquet de photos de mariages postées par mon amie Sandra et les mariées sont très naturelles et magnifiques, rien à voir avec ceci. Ajoutez à ça qu’en Algérie, nous avons « l’obsession de la peau claire » et donc toutes les mariées ont forcément droit à un fond de teint deux tons trop clair (ça fait fantôme et ça donne vraiment mauvaise mine).

Même la magnifique Leighton Meester (ou Blair Waldorf) à l’air d’avoir été malade pendant une semaine avec un fond de teint trop clair

Leighton-Meester

J’ai donc décidé que personne ne me toucherait et j’ai à présent une excellente expérience de l’auto maquillage de mariée, dont je vous fais part ici.

 Voici les quelques règles de base à respecter si on souhaite se lancer :

  1. Si on est une grande stressée de nature, on passe son chemin. Oui, quoi qu’on dise, le jour du mariage on est forcément plus stressée. Donc si on pense pendant une demi seconde qu’on risque de trembler au point de transformer son trait de liner en un électrocardiogramme (vous savez le petit dessin qui représente les mouvements de votre coeur), on oublie ECG
  2. On s’arme de bons produits. Au quotidien, on peut se permettre de ne pas être très regardante sur la qualité des produits. Mais le jour J, les produits utilisés doivent avoir les caractéristiques suivantes (je rédigerai un billet spécial pour vous montrer les produits que j’ai choisis):
    • Un très beau rendu : les pigments doivent être riches, le fond de teint doit avoir un fini fin et non cartonné par exemple
    • Une tenue à toute épreuve : si vous avez un très joli dégradé sur les yeux mais que tout file dans les plis de la paupière au bout d’une heure, c’est dommage. Sans pour autant jouer la carte total Waterproof, vous devez quand même avoir des produits qui tiennent bien dans le temps et ajouter un spray fixateur
    • Un confort sans concession : ce maquillage vous allez le porter toute une journée et presque toute une nuit. Il doit se faire oublier pour que vous ne pensiez qu’à profiter de votre grand jour
  1. Et pour que les bons produits aient un bon rendu, il faut avoir de bons accessoires (et si vous ne savez absolument pas à quoi servent au moins 6 pinceaux sur 10 dans les beaux sets professionnels, ou que vous ne comprenez pas un mot des quelques lignes ci-dessous, pareil on oublie) :
    • Pinceaux pour les paupières : le biseauté fin pour tracer, le pinceau plat large pour appliquer les couleurs sur une surface étendue, le pinceau plat plus petit pour travailler l’intensité, le pinceau estompeur. C’est le minimum syndical
    • Un recourbe-cils : mon meilleur ami
    • Des éponges pour le teint : c’est la meilleure façon d’appliquer son fond de teint pour bien le fixer et ne pas trop l’étaler, mieux encore que le pinceau
    • Un pinceau éventail pour enlever les excédents de poudre
    • Un pinceau teint moyen pour le contouring
    • Un gros pinceau pour poudrer
    • Un pinceau blush biseauté
    • Une pince à épiler et des pinceaux à sourcils (plus éventuellement une brosse). Le kit Benefit Brow Zings est génialissime Benefit brow
    • Des mouchoirs et des cotons tiges : car on n’est jamais à l’abri des erreurs

Set Make up Forever

  1. On travaille sur une peau soignée : nettoyage de peau, hydratation. Selon la qualité de sa peau, on commence à bien soigner sa peau (seule ou par une professionnelle bien choisie) avec des gommages, des nettoyages et autres cures d’hydratation entre 3 mois et 1 mois avant le jour J et surtout on ne fait plus rien 5 jours avant le mariage. Peau nue est respirante pour éviter les irritations et les éventuelles réactions allergiques qui nous font paniquer 3 jours avant le mariage (j’en ai fait les frais)Proud of her beautiful skin
  2. On ne fait pas l’impasse sur les basiques :
    • On hydrate
    • On met une base de teint : neutre ou teintée, elle permet une meilleure tenu du maquillage. J’en ai choisi une rosée pour neutraliser le côté légèrement jaune de mon teint
    • On n’oublie pas la base pour les paupières. C’est l’arme absolue pour avoir un beau rendu de fard à paupières qui tient des heures. Le primer de chez Urban Decay est LA solutionActi mine Primer Urban Decay
  3. On prend son temps : un maquillage complet ne peut pas durer moins d’une demi heure. En plus c’est un moment pour soi qu’on doit apprécier. Ce n’est pas parce qu’on ne se fait pas chouchouter par une maquilleuse qu’il faut que ce soit une corvée
  4. On tient compte de la saison : si on se marie en été, on pense à la chaleur et donc on garde sa poudre à proximité et on allège au maximum son teint en assurant la matité. D’ailleurs, en parlant de teint, choisissez-le en fonction de votre objectif. La couvrance maxi n’est pas une règle absolue. Au contraire, plus le teint est transparent et léger plus la mariée est belle. Et si la peau a été bien soignée, normalement, on n’a pas besoin de 5 mm de fond de teint
  5. On fait ses choix et on cherche ses inspirations en amont : on se documente, on regarde des vidéos sur Youtube, on demande conseil aux professionnels dans les magasins au moment d’acheter les produits. Pour moi, l’ultime découverte était cette vidéo Je vous invite à la visionner. C’est génial! J’ai eu la main un peu plus légère qu’elle car je voulais un fini plus naturel, mais elle m’a permis de perfectionner tous mes gestes
  6. On pense aux photos : pour un shooting, les maquilleurs ont la main un peu plus lourde sur les produits car les photos et le flash en particulier ont tendance à atténuer l’effet du maquillage. Il faut donc trouver le juste équilibre : ça doit se voir sur les photos, sans pour autant qu’on ait l’air d’une voiture volée
  7. Du coup, je pense que vous avez dû le comprendre : on s’entraîne, on s’entraîne on s’entraîne !!! Même si on est très à l’aise, qu’on connaît très bien les lignes de sont visage, où il faut insister et où mettre quelle couleur, on doit s’entraîner. On ne se maquille pas pour son mariage comme on se maquille pour aller dîner. En plus, on besoin de voir les couleurs sur soi pour pouvoir les choisir et on a besoin de prendre des photos pour voir le rendu et savoir si on a trouvé le fameux équilibre dont je parle au point 9. Pour vous dire, le mois qui a précédé mon mariage, j’ai fait pas moins de quatre essais que j’ai pris en photo, envoyés à mes amies et à chaque fois j’identifiais les défauts.
    • Regardez ce premier essai : une catastrophe! pas la bonne couleur sur les yeux, ni sur les lèvres (mauvaise harmonie), le fard à paupières mal appliqué. Mais qu’est-ce qui m’a pris ce jour là ? Heureusement que c’est arrivé avant le jour JIMG_1443
    • Le deuxième essai a été plus probant et m’a rassurée. En revanche, j’y ai remarqué que mes sourcils étaient trop épaisIMG_1524
    • Et même la veille du mariage j’ai réessayé. Et là j’étais extrêmement satisfaite et j’ai donc dormi tranquille, je savais au millimètre près comment me maquiller (je ne vais pas vous montrer cet essai sinon ça va être un spoiler du jour J)

Mais du coup, à quoi ressemblais-je ce fameux  jour J? Et bien à ceci. Vous remarquerez que mes sourcils sont un peu plus fins et que ça adoucit mes traits et que l’ensemble est beaucoup plus harmonieux que mon premier essai.

Capture d’écran 2014-11-16 à 10.58.39        Capture d’écran 2014-11-16 à 18.46.07

Alors si vous lisez cet article et que vous vous sentez concernée, tout d’abord félicitations (ça veut dire que vous allez vous marier…ou pas?). Tout ce que je vous dis là est le résultat de beaucoup de recherches et m’a beaucoup servi. N’hésitez pas à me poser des questions.

cropped-beautybeauty2

Sourcils: épais ou fins?

En ce moment, on entend beaucoup parler de la tendance des sourcils plus fournis, plus naturels. Toutes les stars y sont passées, à la mode Cara Delevingne, Lily Collins ou, plus emblématique Audrey Hepburn.

96489846

Audrey Hepburn

Lily Collins

Vous vous demandez certainement s’il faut céder à la dictature de la mode pour une fois.

La réponse est la suivante: il n’y a pas de mode en matière de sourcils. C’est une question de préférence et de personnalité.

Quelques précisions toutefois, car l’expression du visage, du regard et la féminité dégagée dépendent fortement des sourcils:

  • Des sourcils trop épais peuvent durcir les traits. L’épilation de vos sourcils doit certes respecter votre nature, mais doit aussi être en harmonie avec la taille de vos yeux et de votre visage. Prenez  cet exemple de Keira Knightley. Ci-dessous, sur la photo du haut, ses sourcils broussailleux lui donnent un air négligé pas du meilleur goût. On a l’impression qu’elle a une chenille qui court après sa frange. Alors que sur la photo du bas, ils ne sont pas beaucoup plus épilés, ils sont juste bien définis. Son visage en devient plus doux et plus féminin

Keira knightley thickKeira Knightley thin

  • Des sourcils trop fins peuvent donner l’impression qu’il manque quelque chose ou d’un regard pas assez affirmé. Prenez par exemple cette simulation de Keira Knightley: sur la photo de gauche, ses sourcils sont très bien, épais mais bien définis, ce qui lui confère un très joli regard. Sur la photo de droite en revanche, comme dirait notre chère animatrice Christina Cordula « C’est une caaataaastrophe ma chérie! ». Le trait est trop fin, il ne respecte pas la structure naturelle, il n’y a pas de différence entre la partie proche du nez et les extrêmités. En clair, ça manque de relief, ça manque de personnalité. En même temps, je pense que je n’ai pas besoin de vous l’expliquez, vous le voyez certainement. C’est une question de bon sens

Je ne vais pas vous faire un cours sur les sourcils ici (ce cera dans un autre article dans lequel, je vous donnerai toutes les astuces) mais de manière générale, le dessin final de vos sourcils ne doit pas trop s’éloiagner de sa structure naturelle (c’est en générale la partie interne, qui part du côté du nez qui donne le LA) sauf si vous avez les sourcils de Lilly Collins, vous aurez certainement besoin de les affiner un peu. Rappelez-vous, à l’époque du film Blanche Neige, elle ressemblait à ceci:

Je n’ai bien évidemment pas besoin de vous expliquer pourquoi ça ne va pas (ce n’est pas non plus la rubrique Beauty Police), mais vous voyez que ses sourcils sont un peu bruts (l’abominable homme des neiges aurait l’air de sortir de chez l’esthéticienne à côté d’elle)

Par la suite, ça s’est un peu amélioré et elle est passée à ceci:

Ce n’est pas non plus un fil mais c’est presque parfait, ça dépasse juste un peu vers le coin interne de l’oei gauche. Vous me direz que nous n’avons pas toutes la même anatomie, je vous répondrai que ce sont des règles approximatives. Certaines y arriveront d’autres s’en approcheront. Il faut juste garder une chose à l’esprit: les sourcils sont des frères, mais pas des jumeaux.

En ce qui concerne cette dernière photo de Lilly Collins, au-delà du fait que ses sourcils « dépassent » un peu, ce qu’elle a laissé est trop clairsemé, ça n’apporte rien à la structure. Un conseil, même si vous avez besoin de laisser cette partie clairsemée pour respectée les règles relatives à la longueur de l’oeil, n’oubliez pas d’étoffer avec un fard à sourcils (je vous en toucherai un mot dans un article spécial).

Pour faire simple, en matière d’épaisseur des sourcils, il n’y a pas de tendance. Il y a quelques règles de base et il y a surtout ce que vous aimez et votre personnalité. Donc faites à votre goût.

Du coup, vous vous demandez certainement à quoi ressemblent les miens. Eh bien ils sont plutôt fins mais pas trop. J’ai été guidée dans leur dessin par trois choses: l’épaisseur de la partie interne, le fait que la partie externe soit clairsemée et une cicatrice sur le sourcil gauche (ici la photo est prise en miroir, vous la verrez donc côté droit). Cette cicatrice m’oblige à corriger le sourcil droit pour qu’il ne soit pas trop épais et trop fourni par rapport au gauche. Vous remarquerez aussi que j’ai légèrement corrigé la ligne pour l’etoffer avec un fard à sourcils (Urban Decay) (et au passage vous aurez remarqué qu’ils ne sont pas parfaitement mis en place vers l’extérieur :-)) (si le prof ne s’applique pas, on n’est pas sortis de l’auberge!)

Manel 2

Donc faites-vous plaisir, soyez vous-même et comme pour les robes, les coiffures et la mise en beauté, ce n’est pas parce que vous l’avez vu sur une star ou un mannequin que ça vous ira (et je suis là si vous avez besoin de conseils perso).

cropped-beautybeauty2

Rouge Coco Shine: mon avis

Je suis plus que fan des lipsticks Chanel.

Entendons-nous bien, Chanel c’est bien mais tout n’est pas toujours à prendre (on y reviendra dans d’autres articles).

En revanche, tous leurs rouges à lèvres sont top (ce qui ne veut pas dire que d’autres marques ne sont pas top non plus). Aujourd’hui, je vous parle du Rouge Coco Shine.

DSC_1900

Pub Vanessa Paradis

J’ai découvert le Rouge Coco Shine grâce à une pub sur un abri-bus, avec Vanessa Paradis.

Une pub fraîche, qui respire l’été et le naturel et qui donne un coup de jeune au Rouge Coco de Chanel (un peu plus chic et parfois plus difficile à porter selon les teintes).

Du coup, j’ai été tentée d’aller voir et lors de l’un de mes « pèlerinages » habituels chez Sephora, j’ai testé et j’ai succombé.

 J’ai succombé à ce petit bâton de rouge tout mimi qui correspond en tous points à mon rouge à lèvres idéal pour le quotidien (et même parfois pour le soir). Pourquoi donc? me direz-vous.

Eh bien soyons méthodiques:

  • Le design: un très joli bâton de rouge comme Chanel sait les faire, classe et élégant, le genre de rouge à lèvres que l’on est fière de sortir de son sac pour une petite retouche dans le métro. Il est également plus petit que le Rouge Coco classique, ce qui, en plus de la façon dont le raisin est taillé, lui confère un petit côté « mimi » et plus jeune. Vous le voyez ci-dessous à gauche comparé au Rouge Coco (au milieu) et au Rouge Allure (à droite)

DSC_1895

  • Les couleurs: qui inspirent la fraîcheur mais on reste toutefois dans des tons très classe, très Chanel. Mais la gamme n’est malheureusement pas très étendue. Après, on reste dans du sobre, avec deux trois teintes seulement qui sortent de l’oridinaire (dans le corail, le rose « peps » et le rouge ». J’ai acheté le numéro 61, le numéro 66 et le 88. Je suis hyper fan du 66, un fuchsia génialissime qui rend mes lèvres sublimes et j’aime beaucoup le corail, plus léger pour l’été. Pour ce qui est du fini, on n’est pas sur du Shine métallisé, ni sur du Shine style gloss on est plutôt sur la brillance que pourrait apporter un baume pour les lèvres, une brillance qui crie « Lèvres bien hydratées », un peu comme un fini « perle ». A noter également, le rendu est toujours plus léger que ce que l’on voit sur le raisin.

Rouge Coco Shine Lipsticks

  • La texture et l’application: alors là, ils ont fait fort, une facilité d’application impressionnante, avec un raisin qui glisse naturellement sur les lèvres sans pour autant oublier de déposer la couleur (en clair, en deux passages, vous êtes couverte). C’est également une alliance bien trouvée entre rouge à lèvres et baume pour les lèvres, avec une texture ultra crémeuse et hyper confortable grâce à ses agents hydratants (pas de lèvres qui tiraillent, même au bout de plusieurs heures). Pour autant, il ne file pas.

Je dirai pour finir que selon la quantité que vous en mettez vous pouvez varier entre « naturel » et « glamour ». Attention toutefois, si votre but est de mettre en avant votre bouche, ce n’est pas tout à fait le rouge à lèvres idéal et il ne durera pas non plus toute une soirée. On est plutôt sur un rouge à lèvres à porter si on veut la jouer « Nude » ou si on travaille plutôt les yeux.

81 – Fiction

chanel coco rouge 2

79 – Saga

79 saga

54 – Le baiser

54 Le baiser

Bref, un rouge à lèvres que je recommande vivement!

cropped-beautybeauty2