Mascara: bien le choisir

Front

Souvent, j’ai l’impression d’avoir passé toute ma vie à chercher LE mascara, cette baguette magique à la brosse miracle qui est sensée me donner la frange de cils parfaite.

Mais avant de vous raconter ma longue histoire, petit diagnostic cils (que nous devrions toutes faire avant de craquer pour le dernier mascara en photo dans Cosmo):

  1. Les points positifs:
    • Mes cils sont épais
    • Ils sont bien définis
    • Ils sont foncés et donc bien visibles jusqu’aux pointes
    • Ils sont plutôt longs (jusqu’à 12mm vers le coin externe de l’oeil…Oui je suis folle, j’ai mesuré…en terminale, en cours)
  2. Les points négatifs:
    • Un seul en fait: j’ai une frange de cils plate, comme raide, et implantée vers le bas, comme les cils asiatique…Vous pouvez me dire à quoi ça sert d’avoir de longs cils si c’est pour vous alourdir le regard?

Du coup, j’ai testé un paquet de mascaras avant de trouver mon bonheur et voici quelques uns dont je me souviens:

  • Cil définition de img22713Gemey: pas mal, mais pas assez recourbant et effet trop naturel
  • Ultra CUltra curl bourjoisurl de Bourjois: sympa la brosse incurvée mais la formule est trop visqueuse, ça dépose trop de produit
  • l-oreal-mascara-cil-architecte-4d-noirCils Architect de L’Oréal: très bien pour définir les cils mais pas top pour recourber
  • VirtuôsVirtuosee de Lancôme: recourbe super bien mais une fois sec laisse un effet cartonné sur les cils

J’en passe et des meilleurs! Je ne vais pas tous vous les lister, car rien que de mémoire, j’en ai compté plus de 15, toutes marques et tous circuits (Dior, YSL, Nivea, L’Oréal, Agnès B…).

Mais dans tout ça, est-ce que je me suis posé la bonne question? « Quels  sont les critères de choix qui correspondent à mon diagnostic cils? »

Il est évident que non. Autrement, je n’en aurais pas testé autant, si différents et une fois que vous aurez lu le petit descriptif ci-dessous, vous verrez que certains n’étaient pas du tout adaptés.

Voici donc un mini guide pour bien choisir son mascara:

Un bon mascara c’est à la fois une bonne formule et une bonne brosse.

Formule:

Je vais commencer par ce point car j’estime que c’est moins problématique, dans le sens où, de nos jours, la plupart des marques proposent des formules « adéquates » et je ne vois pas l’utilité de vous faire un cours sur l’eau, les polymères et les cires. Pour ce dont nous avons besoin aujourd’hui, nous retiendrons deux points:

  1. Il y a deux types de formules: on n’utilise pas l’une pour les objectifs de l’autre, de même qu’on n’utilise pas une crème liquide pour une recette qui nécessite de la crème épaisse
    • Epaisse: étoffe et donne du volume, souvent un peu « visqueuse »
    • Fine: donne un effet naturel, légère à porter
  2. La combinaison gagnante tient compte des éléments suivants:
    • Elle n’est pas trop visqueuse et n’accroche pas comme de la peinture à la brosse
    • Elle ne cartonne pas une fois sèche
    • Elle ne donne pas un effet pattes d’araignée (vous savez quand votre mascara sèche un peu vite mais pas trop au deuxième et troisième passages et laisse de minuscules boules de produits qui font que le cil ressemble à une patte d’araignée toute velue)
    • Elle sèche suffisamment vite: un mascara qui au bout de 5 minutes n’est pas encore sec n’est pas pratique et pour celles qui veulent recourber ça ne tiendra pas
    • Elle ne s’effrite pas et ne coule pas (ou du moins pas dans conditions normales)

Brosse:

Vous avez déjà vu ces photos sur Internet où l’on vous montre un paquet de brosses? Comme celle-ci:

Multitude de mascarasJe parie que vous avez la migraine rien qu’à regarder l’image et que vous ne savez pas à quoi sert chacune des brosses.

Observez bien, en réalité il n’y a que 2 grands types de brosses et seulement 5 formes (enfin si on met de côté celle en forme de vague qui à mon sens ne sert absolument à rien):

Les deux grands types de brosses:

  • La brosse à poils: souvent bien épaisse et ronde, elle donne du volume et étoffe car elle permet d’appliquer  plus de produit

m9080710_306585_hero

  • La brosse moulée à picots: elle apporte définition et séparation. Les picots peuvent aussi se présenter sous forme de dents de peigne (pour le coup, c’est souvent pas top, surtout sur les brosses fines, ça ne fait quasiment que colorer les cils. En revanche, certaines brosses un peu plus épaisses ou incurvées savent les utiliser ces dents. Vous verrez)

Sublime Chanel

Mais du coup, vous me direz, si on met une formule épaisse sur une brosse qui définit, on a les deux? Je ne me permettrai pas de faire un raccourci aussi simple, mais vous avez bien compris. C’est pour cela qu’il est difficile de dire l’effet exact d’un mascara sans l’avoir testé. On peut le deviner par la forme mais ce n’est pas tout.

En parlant de forme, justement, voici les différents types:

  • La brosse épaisse et arrondie: souvent à poils, elle est bien dodue, riche en poils, assez rapprochés. Elle apporte du volume, étoffe, mais elle n’est pas très précise et c’est plus difficile d’aller dans les coins ou de faire les cils du bas avec (bien que ce soit rarement nécessaires). Exemple: Diorshow

Diorshow

  • La brosse fine et longue: c’est souvent une brosse cylindrique fine, avec des poils ou des picots bien espacés et pas trop longs. Elle galbe les cils, permet de bien les définir, allonge plutôt pas mal, mais ne délivre pas beaucoup de produit (effet naturel) et ne recourbe pas bien. Exemple: Définicils de Lancôme ou Cils définition de Gemey (que j’ai testé, comme mentionné plus haut)

Définicils

  • La brosse incurvée: j’ai fini par comprendre que c’était ma brosse préférée. Elle est idéale pour recourber. Celle que j’ai actuellement (Mascara Cils Effet Papillon de L’Oréal) est d’ailleurs la seule qui me permet réellement de me passer de recourbe-cils. C’est également une brosse à dents de peigne et c’est top. On à l’impression que les cils sont travaillés un à un. Je ne vous montre pas le résultat ici, je laisse la surprise pour un billet spécial sur mes mascaras préférés. Enfin, elle a un côté arrondi et un côté incurvé, donc elle peut jouer le rôle des deux brosses (j’en ai trop dit ou pas assez, je crois)

Cils effet papillon brosse Cils effet papillon

  • La brosse conique: si la formule va bien, cette brosse apporte du volume et de la longueur et elle est très bien pour les cils fins et pour un travail de précision, grâce à son côté pointu. C’est un bon compromis car on a un côté épais pour le volume et un côté fin pour la définition, sans compter qu’elle peut attraper les cils du coin. Exemple: Hypnôse Doll Eyes de Lancôme

Hypnose Doll Eyes

  • La brosse sphérique: mon avis est assez mitigé en ce qui concerne cette brosse. Elle a l’avantage d’être hyper précise, permet quasiment un travail cil à cil. Je dirais qu’elle est plutôt adaptée pour des cils courts, qui cherchent juste à ajouter la touche finale à leur look, sans forcément recourber. Si vous avez les cils longs et raides, ça ne marchera pas. En revanche, pour les belles franges bien courbées, je pense que ça peut aller. Exemple: Phenomen’Eyes de Givenchy (ce sont d’ailleurs eux qui ont lancé ce concept)

Phenomen Eyes

Je pense que la plupart des mascaras entrent dans l’une de ces catégories. Il y a bien sûr des variantes comme le dernier de Lancôme avec le bras en angle (il fera l’objet d’un crash test), mais c’est avant tout la brosse qui fait le travail.

Du coup, j’imagine que vous vous demandez quels mascaras je préfère…je vous en ai déjà livré un et je vous rédigerai un billet (plus court cette fois) pour vous vanter les mérites de mon top 3.

Si vous avez un autre avis ou des questions, n’hésitez pas, exprimez-vous. Et n’oubliez pas, on fait le diagnostic, on définit ce qu’on cherche et après on choisit son mascara (avec éventuellement l’aide d’une conseillère beauté et on le teste si possible)

cropped-beautybeauty2

15 réflexions sur “Mascara: bien le choisir

  1. […] Conclusion: le concept est très intéressant mais pas assez finalisé. C’est un mascara qui marcherait bien je pense sur les filles qui recherchent juste un peu de couleur sur les cils, sans suppléments de définition, de volume ou de courbure (de toute façon, niveau volume, la brosse n’est pas du tout adaptée, je l’explique bien dans mon article sur le choix du bon mascara) […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s