Beauty Blender: en prendre soin

beauty-blender

S’agissant de pinceaux de maquillage, j’ai tout un tas de modèles différents (tous utiles, bien sûr) et je rêve même de m’offrir ce petit bijou de chez Zoeva (tous les pinceaux me seraient utiles, évidemment 🙂 )

makeup-artist-zoe-bag

Mais j’avoue que depuis qu’une amie de ma cousine, étudiante en école d’esthétique à l’époque, m’a parlé d’éponges de maquillage, je n’ai plus osé utiliser un pinceau pour appliquer mon fond de teint, encore moins depuis que j’ai découvert le petit bijou Beauty Blender (vous savez, cette petite éponge rose en forme d’oeuf qui sait tout faire).

beauty-blender

Bon j’avoue que j’utilise un pinceau dit « Stippling » quand je veux une couvrance légère et que je travaille plutôt avec des produits type BB ou CC crème. Mais là n’est pas le propos.

zoeva-stippling-brush

Bref, si vous n’avez pas la petite merveille Beauty Blender dans votre arsenal, il est grand temps de vous l’approprier. Et n’essayez surtout pas d’acheter des imitations, j’ai lu pas mal de revues à ce sujet et aucune ne lui arrive  à la cheville, même celles faites par de grandes marques.

Mais cette petite coquille toute mignonne coûte quand-même près de 17 euro et une fois qu’on l’a il vaut mieux capitaliser sur tous ses atouts et surtout bien en prendre soin.

En lisant un article sur le site du magazine InStyle, je me suis rendu compte que j’étais une mauvaise élève à ce sujet. Je me devais donc de partager avec vous leurs conseils qu’ils ont puisés directement à la source, à savoir auprès de sa créatrice, Rea Ann Silva.

L’humidifier avant chaque utilisation

Les générations Y et au-delà ne lisent que très rarement les notices et conseils d’utilisation (Vous avez déjà lu le manuel de votre smartphone? Non? Mon père oui!). Si je les avais lues, j’aurais certainement vu qu’il fallait humecter sa Beauty Blender avant de l’utiliser. De cette manière, si on utilise une poudre, elle adhérera mieux à l’éponge et si on utilise un liquide, il restera à la surface car l’humidité l’empêchera de pénétrer dans l’éponge. Vous aurez donc un meilleur rendu et perdrez moins de produit.

Tamponner, balancer

Il est strictement interdit d’étirer les produits sur votre peau avec la Beauty Blender (ou avec toute autre éponge d’ailleurs). Il faut tapoter, tamponner en imprimant un mouvement de balancier (en gros pour utiliser le maximum de la surface arrondie). Cette technique est la meilleure façon d’obtenir un fini sans bavure et d’éviter d’user trop prématurément votre outil.

Presser, ne pas frotter

Quand vous nettoyez votre Beauty Blender, nul besoin de frotter comme une malade (ce n’est pas une serpillère). A l’inverse, il vous suffit de presser et d’imprimer de légers mouvements de torsion pour essorer, en utilisant bien évidemment le nettoyant proposé par la marque, un nettoyant pour pour pinceaux ou une option home-made (je vous ferai un topo là-dessus).

beauty-blender-cleanser

Un conseil intéressant de la créatrice: « La laver avant chaque utilisation ». C’est un conseil bien avisé, étant donné que l’utilisation optimale est en mode « humide » et ça implique de ne pas avoir à s’attarder sur le nettoyage à la fin de la séance de maquillage (Avouez-le, on est souvent pressées quand on a fini de se maquiller).

A ce propos, voici un petit guide réalisé par le site The Beautyst (souvenez-vous du concours auquel j’avais participé) pour vous expliquer comment nettoyer l’éponge.

beauty-blender-nettoyage

Conserver le contenant

beauty-blender-container

La créatrice l’a designé pour qu’il soit conservé et serve de support pour l’éponge. Ca lui évite de traîner avec le reste de vos accessoires ou dans une trousse au hasard. Elle reste bien propre pour les fois suivantes.

Eviter d’utiliser des produits trop agressifs

Cette petite merveille peut être utilisée avec tout type de produit, liquide, poudre, tout y passe. Il faut quand-même éviter d’utiliser des produits trop agressifs, comme de l’alcool pur ou de l’acétone (mais je doute que vous ayez prévu de retirer votre vernis à ongles avec, non?)

Elle donne aussi d’autre conseils, comme celui de bien choisir la couleur de l’éponge, d’en avoir une pour tout ce qui est fond de teint plus foncé, bronzer (la noire, car les taches sont moins visibles), une pour les produits plus clairs (la rose) et une pour les produits de soin (la blanche). Mais bon, ça, je pense que c’est plus un argument de vente. Si on la nettoie à chaque utilisation, pas besoin d’en avoir deux pour les différents type de produits. En plus, pour tout ce qui est bronzer, je préfère le pinceau et encore plus pour les produits de soin.

Après, si vous avez la peau foncée et que, a fortiori, tous vos produits sont foncés, vous avez intérêt à investir directement dans la version noire.

Voilà pour cette parenthèse d’inspiration pondue entre 4 et 5h du matin en regardant le film Limitless (que je vous conseille, d’ailleurs, et pas seulement pour les beaux yeux de Bradley Cooper).

Beautifully vôtre,

Beauty-and-Beauty

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s