Mutimasking: Quoi? Pourquoi? Comment?

multimasking

Si vous me suivez sur Facebook, vous n’avez certainement pas dû manquer une horrible photo de moi en mode « cocooning », une photo qui a suscité pas mal d’intérêt, autant pour le côté ridicule (que j’assume totalement, n’est-ce pas?) que pour le sujet dont elle traite: le multimasking.

Multimasking

Et vous avez été assez nombreuses à me demander ce que c’est, comment ça marche…

Et bien, je vous apporte toutes les réponses.

En soi, le principe est très simple: notre peau n’étant pas la même sur toutes les zones du visage, un seul et même masque ne peut répondre à tous nos besoins.

Je m’explique, j’ai la peau plutôt normale à mixte: normale sur les joues, sans trop d’imperfections et une légère tendance au tiraillement lorsqu’il faut froid (donc se dessèche sous l’effet du froid); un peu grasse sur la zone médiane (front, nez, menton), avec quelques points noirs, des pores parfois légèrement visibles (ou alors est-ce juste une obsession?) et une tendance à briller, surtout en été ou quand il fait chaud en soirée (la glamour dans toute sa splendeur).

Ajoutez à cela le fait que la zone du contour de l’œil est plutôt fragile et souffre essentiellement des méfaits de la fatigue (et des nuits courtes que mon manque de discipline ne cesse de multiplier).

Résultat, depuis quelques mois, quand je fais un masque, je le fais en trois zones différentes avec trois produits différents:

  • Un masque hydratant pour les joues (et plus si affinité)
  • Un masque purifiant pour la zone T (front, nez, menton)
  • Un masque hydratant, défatiguant spécifique pour le contour de l’œil

Ainsi, j’adresse trois problèmes en un seul temps de pose.

J’utilise pour cela trois produits:

clinique-clarins-erborian

  • Hydratation: mon ami pour la vie, le Masque Anti-Soif de Clarins (dont je vous ai déjà parlé ici)
  • Purification: le Masque Désincrustant au Charbon de Clinique, qui purifie et resserre les pores à la fois. Je l’utilise depuis trois mois et je le trouve vraiment pas mal
  • Contour de l’œil: pour le coup, je n’ai pas investi dans un masque spécifique, je me contente d’applique mon contour de l’œil en couche épaisse, que je laisse poser. Si je cherche purement de l’hydratation, je prends un contour hydratant et si je cherche un effet défatiguant, je prends un contour adapté que je passe au réfrigérateur auparavant. Ici c’est le contour de l’œil Ginseng Infusion Total Eye d’Erborain (fait un peu les deux)

Mais cette routine n’est pas systématique (si tant est que je puisse l’appeler ainsi, vu comment je manque de discipline dans mes soins). Quand je passe par la case gommage ou peeling aux acides de fruits, généralement, je fais suivre par un masque hydratant pour la totalité du visage.

A la question: le multimasking est-il utile/ efficace?… la réponse est OUI! Je l’ai encore fait avant-hier et j’étais super contente. Ma peau était presque devenue uniforme entre les différentes zones.

Est-ce indispensable? Ce n’est pas non plus une question de vie ou de mort (rien en cosmétique ne l’est d’ailleurs, même le démaquillage matin et soir). Mais si vous avez des besoins spécifiques sur différentes zones du visage, c’est un véritable plus.

Comment je fais si ma peau n’a pas les mêmes besoins que celle de Beauty & Beauty?

Bien évidemment, ce que j’ai décrit ci-dessus s’applique à des peaux comme la mienne.

Si vous avez la peau grasse sur tout le visage, vous pouvez opter pour un masque purifiant sur l’ensemble du visage, suivi d’un masque hydratant non gras et non comédogène (en clair, qui ne donne pas de boutons)

Pareil, si vous avez la peau sèche sur l’ensemble du visage, vous allez opter pour l’hydratation complète. Mais, ça c’est plus rare, on a souvent la peau normale à sèche et non sèche en entier, ce qui sous-entend que la zone médiane doit être traitée différemment.

Les besoins des différentes zones du visage peuvent aussi varier:

  • Points noirs, boutons: masque désincrustant (charbon, argile par exemple)
  • Peau sèche: hydratation
  • Peau sensible et réactive: masque apaisant
  • Peau fatiguée: masque défatiguant (des masques coup de fouet rafraîchissant sous forme de gelée par exemple)
  • Teint terne: là pour le coup, on a besoin de redonner de l’éclat et un gommage ou un peeling s’impose. J’aime bien les peeling aux acides de fruits (attention au dosage). Mais bon, si vous avez ce problème, voyez plutôt du côté de vos habitudes (alimentation, tabac, manque de sommeil). Généralement, il faut corriger la cause interne d’abord

Il y a bien évidemment plein d’autres besoins: anti-rides, raffermissant, éclaircissant (si si, pour les personnes qui sont sujettes aux taches notamment).

On fera le point sur tous les différents masques  possibles une autre fois. Mais si vous avez des questions, n’hésitez pas.

Enfin, certaines marques ont même lancé leurs propres kits de multimasking. Personnellement, je pense, que ce n’est pas la peine de se ruiner pour ça. Vos masques vous les connaissez et vous les avez déjà. Si ça se trouve, vous préférez même les masques maison (aussi efficaces et bien moins offensifs). Alors ne changez pas vos habitudes.

Alors, à quand votre première (ou prochaine) séance de multi-masking?

Beautifully vôtre,

Beauty-and-Beauty

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s