Fond de teint: bien le choisir

Qui n’a jamais été confrontée au dilemme du fond de teint? Même quand on a l’habitude, à force de vouloir encore mieux, on se perd entre les différentes formulations, les 1001 bénéfices et les 40 teintes possibles et imaginables.
D’ailleurs, la dernière fois que j’ai dû choisir un nouveau fond de teint, j’ai en acheté un par erreur… enfin je l’ai bien voulu ou du moins j’ai été bien influencée, mais au final il ne me convenait pas et je suis revenue vers celui que j’ai actuellement et dont je vous parlerai un peu plus tard.

Malgré la complexité de l’affaire, il y a quand-même quelques règles de base à respecter si vous ne voulez pas être à côté de la plaque. C’est un chapitre du livre « Glam Guide«  de la bloggeuse Fleur de Force qui m’a donné l’idée de cet article. Du coup, j’ai décidé de vous donner ma propre vision des choses (le livre dont je vous parle est très sympa au passage, mais en anglais).

Les questions ou problèmes qui reviennent le plus souvent dans mon entourage en matière de fond de teint (ou FDT comme j’aime l’appeler) sont:

  • Je ne sais jamais quelle teinte choisir
  • Poudre ou liquide, quel est le mieux?
  • Je veux un effet naturel
  • Oui mais j’ai pas mal de boutons, comment je fais?

Comme toujours, soyons méthodiques: ces divers points peuvent être résumés en deux mots: TEXTURE et COULEUR

TEXTURE:

Quand on parle de texture, on a besoin de définir la formulation (liquide, crème, mousse, poudre) et la couvrance (en quelque sorte le niveau de transparence ou au contraire d’opacité qui va permettre de plus ou moins camoufler)

Entre les deux c’est assez facile de s’y retrouver:

  • Fluide: c’est le plus léger le plus souple à l’application. Il permet d’unifier le teint de manière naturelle et de le travailler progressivement. Plus vous en mettez plus allez avoir de couvrance. Par ailleurs, plus la texture est proche d’un vrai liquide plus l’effet est naturel (Chanel Vitalumière Aqua). A l’inverse, plus la texture est épaisse et s’approche de la crème, plus il est couvrant (Diroskin Forever). Certains fluides sont également matifiants. Ils sont généralement plus couvrants. Pour assurer la matité, il faut de toute façon penser à absorber l’excédent de crème hydratante avec un mouchoir en papier avant de passer au maquillage.

Chanel-Vitalumière-aqua

  • La crème: une alternative plus riche. Je l’apprécie en particulier car elle apporte souvent des vertus supplémentaires, je pense particulièrement à l’hydratation. Elle est adaptée aux peaux sèches. Véritable fond de teint ou simple crème teintée, la différence se joue au niveau de la légèreté. Une crème teintée sera moins couvrante. Vous devez certainement penser aussi aux BB et CC crèmes. C’est l’alternative légère par excellence. Ce sont toutes les deux des combinés soin+fond de teint mais il faut retenir que la BB va être plutôt maquillage et la CC plutôt soin. Si vous avez peu d’imperfections et que vous cherchez une crème confortable à porter, préférez la CC crème
  • Le fond de teint compact: plus couvrant et matifiant. Il est très bien indiqué pour les peaux grasses. Choisissez une formule Oil Free. Ce n’est pas forcément mon type de produit car ma peau est plutôt normale mais je sais par ma cousine que le MAC Studio Fix est très bien.

Studio FIX MAX

  • La mousse: dernière tendance maquillage; Elle a globalement un effet intermédiaire entre le fluide et le compact
  • La poudre minérale: démocratisée par Bare Minerals, elle a l’avantage d’être plus légère et plus naturelle (dans tous les sens du terme, effet et composants compris). Elle n’est donc pas indiquée si l’effet recherché est la couvrance ou la matité absolue

De mon côté, j’ai quelques petits chouchous:

  • Fluide: Diorskin Forever (effet peau nue et mate, vous verres mes photos ici)
  • Crème: Crème teintée MAC (mes photos ici), CC crème Erborian (mes photos ici)  et Face Fabric de Giorgio Armani Cosmetics. Ce dernier en particulier est génialissime pour celles qui recherchent un effet naturel.

CC erborian   Face Fabriccrème teintée MAC

COULEUR:

Je la décompose en deux parties: teinte et tonalité

La teinte désigne l’intensité de votre couleur de fond du teint (de la plus claire à la plus foncée). Là-dessus, mon verdict est très clair: elle doit correspondre exactement à votre carnation, ni plus claire ni plus foncée. En effet, trop claire, elle donne l’air malade et trop foncée, elle donne l’air d’une poterie en terre cuite.

Si vous voulez un teint plus foncé, misez sur les bronzers et autres Terracota. Si vous voulez un teint plus « lumineux » (je ne dirai pas plus clair, car ce ne sera jamais le but), optez pour un illuminateur ou une base de teint qui rend le teint plus frais (j’aime bien les bases HD de Make Up Forever et celles de Givenchy)

Pour ce qui est de la tonalité, je vais essayer de vous l’expliquer de manière simple. Avez-vous déjà remarqué que certains teints sont plutôt rosés (les peaux rousses par exemples) et d’autres plutôt dorés (les peaux asiatiques)? Attention, je ne parle pas de doré dans le sens bronzé.

Et bien sachez que la tonalité de notre carnation est le résultat d’un mélange rosé-doré et ce quelle que soit l’intensité de la couleur de notre peau.

Cet extrait de l’un de me livres préférés (Jemma Kidd Make Up Masterclass) vous donnera des exemples très parlants:

Skin-tone-tonalité

A gauche vous pouvez lire la proportion de « rouge » et à droite celle de « jaune ». C’est ainsi qu’on y fait référence en anglais. En français, nous parlons plutôt de doré et de rosé.

Ainsi, un teint asiatique, même très clair sera majoritairement doré.

Maintenant, la théorie, c’est sympa mais comment trancher en réalité? C’est simple: observez les veines de la face interne de votre poignet à la lumière du jour. Si elles virent au bleu voire au violet, vous êtes « rosé ». Si elles virent au vert, vous êtes « doré ».

Une autre astuce consiste à se baser sur son bronzage. Si vous bronzez facilement et que votre teint devient vite bien hâlé, vous êtes « doré. Si vous rougissez ou que vous attrapez des coups de soleil, vous êtes rosé.

Cette méthode est un peu plus difficile, surtout si on est un peu limite entre les deux comme moi. Mes veines sont bleues et si on se concentre bien elles sont à peine verdâtres et quand je bronze, je commence d’abord par bien rougir et parfois attraper des coups de soleil (même avec un SPF 30) et à force de m’exposer, je tourne au hâle doré.

Je pense en fait que je suis à mi-chemin, quelque chose comme 60% doré et 40% rosé. Mais dans les faits, les fonds de teint dorés me vont mieux et se fondent mieux avec mon teint.

Choisissez un fond de teint qui correspond à votre tonalité. En effet, vous remarquerez par exemple que certaines marques proposent un BEIGE DORE et un BEIGE ROSE. A les regarder, vous pensez que c’est exactement la même chose. Regardez un peu mieux, vous remarquerez une pointe de rose dans l’un et une pointe de jaune dans l’autre.

Exemple, sur ces quatre teintes du Diorskin Forever:

Capture d’écran 2015-02-26 à 23.36.06 Diorskin Forever

Le 010 et le 011 ont la même intensité mais le 011 est plus « jaune ». De même pour le 021 et le 020; même intensité mais le 020 est plus « rose ».

QUELQUES CONSEILS POUR MIEUX ACHETER:

  • Bien définir son objectif (couvrir les imperfections, unifier, matifier…)
  • Bien définir le fini souhaité (naturel, mat, star de cinéma des années 30)
  • Ne jamais acheter sans essayer. C’est aussi pour cela que je vous dis toujours qu’il ne faut jamais acheter en ligne, même quand j’ai de super bons plans (ou alors il faut essayer en boutique et acheter en ligne)
  • L’essai se fait sur la ligne de la mâchoire et non sur le dos de la main, l’intérieur du poignet ou la joue. En effet, vos mains sont souvent d’une couleur différente de celle de votre visage (plus foncée ou plus claire car plus ou moins exposées); l’intérieur de votre poignet souvent plus clair (pour les mêmes raisons); essayer sur la joue c’est courir le risque d’être en désaccord avec le cou. La ligne de la mâchoire permet de choisir un fond de teint qui va à votre visage et vous évite de maquiller votre cou
  • Le meilleur choix s’accorde parfaitement avec l’intensité et la tonalité de votre teint. C’est celui qui passe quasiment inaperçu et donne juste un effet « mieux »
  • Le mieux est de tester en boutique quand vous n’êtes pas maquillée et de sortir à la lumière du jour pour vérifier l’accord. Les lumières artificielles modifient la tonalité en particulier
  • L’idéal est carrément de tester le fond de teint, de le voir à la lumière du jour et de le porter pendant quelques heures pour vérifier sa tenue et son confort. Essayez de demander un échantillon après avoir jeté votre dévolu sur l’élu de votre coeur

Vous avez retenu? TEXTURE, TEINTE, TONALITE, ESSAYER, ESSAYER, ESSAYER!

cropped-beautybeauty2

5 réflexions sur “Fond de teint: bien le choisir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s