Le Match n°1: Kim Kardashian et son regard

Gants de boxe

Ce soir, je lance une rubrique que j’aime déjà: le match (dans Beauty Police).

Le principe: je choisis deux photos. Je prends deux stars avec des looks similaires ou une même stars à deux occasions différentes et je vous explique pourquoi l’un des looks est bien et l’autre non. C’est à la fois un peu PEOPLE et pédagogique.

Aujourd’hui, j’ai choisi Kim Kardashian.

Elle n’a probablement pas fait grand chose pour arriver en haut de l’affiche, mais elle fait parler d’elle et, le moins qu’on puisse dire, est que son look fait couler de l’encre (surtout cette dernière semaine)

Mais rassurez-vous, je ne vais pas vous parler de ses dernières photos qui font polémique, non. Je vais vous parler du grand écart qu’elle peut faire en matière de maquillage. Certains jours, elle est magnifiquement bien maquillée et d’autres, elle est certes maquillée, mais fait davantage penser à une voiture volée.

Pour le match du jour, nous avons « Kim à une soirée » et « Kim à son premier mariage » (c’est marrant, j’ai décidé d’utiliser cette photo dans la journée et ce soir, je suis tombée sur une retransmission du mariage)

Mercedes-Benz Fashion Week Fall 2009 - Tracy Reese - Backstage Kim Intense eyes

D’abord, quel est le point commun entre ces deux looks? Pourquoi est-ce qu’il est légitime de les comparer? (indépendamment du fait qu’on peut comparer n’importe quels looks si on en a envie).

Kim a la particularité de toujours travailler son regard, c’est presque sa marque de fabrique (j’ai déjà dit qu’on ne parlait pas de son postérieur dans cet article). Sur les deux photos:

  • Elle porte des faux cils
  • Elle porte un trait de liner bien épais
  • Elle a illuminé l’intérieur de ses paupières
  • Elle a mis du mascara sur ses cils inférieurs

Jusqu’ici tout vas bien.

Mais l’un des looks est beaucoup plus flatteur. Je vous ai déjà dit dans mon article « Qui suis-je? » que la beauté était une question de bon sens et je suis certaine que votre bon sens vous dit clairement que la mariée est bien plus belle (on est d’accord, ce match est facile, mais je pense qu’il donne de bonnes leçons). Alors pourquoi l’un est réussi alors que l’autre a absolument tout faux?

Kim a une soirée: elle a voulu insister sur les yeux, oui mais

  1. Elle a trop chargé son regard:
    • Trop de mascara sur les cils inférieurs
    • Le trait illuminateur à l’intérieur de la paupière inférieure est trop criard. Elle a choisi du blanc et comme je vous l’ai dit dans mon article « Maléfique », il vaut mieux préférer du beige, l’effet est plus subtile est plus naturel. Sur Kim, on se demande si elle est normale
  2. Le teint est HORRIBLEMENT CHARGE!!!! Je sais que j’ai déjà dit que, selonles occasions, on pouvait travailler à la fois les yeux et la bouche mais pas quand les yeux sont aussi chargés, et surtout pas quand la totalité du teint est une oeuvre dePicasso:
    • Son teint est certes parfaitement unifié, mais…
    • Pourquoi autant de blush sur les joues, surtout qu’elle a plutôt bonne mine sur cette photo (elle doit même revenir de vacances)?
    • Pire encore, elle associe ça à une bouche écarlate ET glossy…l’horreur! Ses joues et sa bouche me font penser à Heath Ledger dans le rôle du Joker…

Joker

 

Rectification, tout son look me fait penser au Joker

Kim à son premier mariage: elle a tout bon

  • le trait de liner est épais, sans pour autant couvrir la totalité de la paupière
  • Elle porte des faux cils, mais ils sont bien choisis, ça n’est pas choquant
  • Elle porte du mascara sur les cils du bas, mais à peine, juste un peu pour les rehausser
  • Elle a illuminé l’intérieur de sa paupière inférieure, mais je suis sûre que si je ne vous l’avais pas dit, beaucoup d’entre vous n’auraient même pas fait attention. Elle a mis du beige. Du coup, on voit cette lueur dans ses yeux mais on ne voit pas l’artifice
  • Son teint est frais et léger. Il y a certes du contouring, mais rien à voir avec les dessins d’architecte qu’elle a l’habitude de faire. Elle porte un blush, mais pour donner ce « rose aux joues » qu’on a quand on vient de prendre un bain de soleil
  • Enfin, sa bouche est rose, mais presque nude (donc légère mais quand même colorée pour éviter de plomber la mine)

Elle (ou du moins la merveilleuse maquilleuse qui a fait ce travail) a réussi un look parfait, qui pour le coup fait vraiment ressortir les yeux.

Le maquillage, ce n’est pas de la peinture. En plus, elle a de jolis traits (naturels ou non, c’est une autre question); elle n’a pas besoin d’user de trop d’artifices pour paraître jolie.

Conclusion, la mariée gagne haut la main. Tant, mieux, il vaut mieux se rater au quotidien plutôt que pour des photos que l’on reverra dans 30 ans (quoique dans son cas, les deux photos sont susceptibles de ressortir dans 30 ans).

La voiture volée perd par KO en tout cas :-))))

cropped-beautybeauty2

Mascara: bien le choisir

Front

Souvent, j’ai l’impression d’avoir passé toute ma vie à chercher LE mascara, cette baguette magique à la brosse miracle qui est sensée me donner la frange de cils parfaite.

Mais avant de vous raconter ma longue histoire, petit diagnostic cils (que nous devrions toutes faire avant de craquer pour le dernier mascara en photo dans Cosmo):

  1. Les points positifs:
    • Mes cils sont épais
    • Ils sont bien définis
    • Ils sont foncés et donc bien visibles jusqu’aux pointes
    • Ils sont plutôt longs (jusqu’à 12mm vers le coin externe de l’oeil…Oui je suis folle, j’ai mesuré…en terminale, en cours)
  2. Les points négatifs:
    • Un seul en fait: j’ai une frange de cils plate, comme raide, et implantée vers le bas, comme les cils asiatique…Vous pouvez me dire à quoi ça sert d’avoir de longs cils si c’est pour vous alourdir le regard?

Du coup, j’ai testé un paquet de mascaras avant de trouver mon bonheur et voici quelques uns dont je me souviens:

  • Cil définition de img22713Gemey: pas mal, mais pas assez recourbant et effet trop naturel
  • Ultra CUltra curl bourjoisurl de Bourjois: sympa la brosse incurvée mais la formule est trop visqueuse, ça dépose trop de produit
  • l-oreal-mascara-cil-architecte-4d-noirCils Architect de L’Oréal: très bien pour définir les cils mais pas top pour recourber
  • VirtuôsVirtuosee de Lancôme: recourbe super bien mais une fois sec laisse un effet cartonné sur les cils

J’en passe et des meilleurs! Je ne vais pas tous vous les lister, car rien que de mémoire, j’en ai compté plus de 15, toutes marques et tous circuits (Dior, YSL, Nivea, L’Oréal, Agnès B…).

Mais dans tout ça, est-ce que je me suis posé la bonne question? « Quels  sont les critères de choix qui correspondent à mon diagnostic cils? »

Il est évident que non. Autrement, je n’en aurais pas testé autant, si différents et une fois que vous aurez lu le petit descriptif ci-dessous, vous verrez que certains n’étaient pas du tout adaptés.

Voici donc un mini guide pour bien choisir son mascara:

Un bon mascara c’est à la fois une bonne formule et une bonne brosse.

Formule:

Je vais commencer par ce point car j’estime que c’est moins problématique, dans le sens où, de nos jours, la plupart des marques proposent des formules « adéquates » et je ne vois pas l’utilité de vous faire un cours sur l’eau, les polymères et les cires. Pour ce dont nous avons besoin aujourd’hui, nous retiendrons deux points:

  1. Il y a deux types de formules: on n’utilise pas l’une pour les objectifs de l’autre, de même qu’on n’utilise pas une crème liquide pour une recette qui nécessite de la crème épaisse
    • Epaisse: étoffe et donne du volume, souvent un peu « visqueuse »
    • Fine: donne un effet naturel, légère à porter
  2. La combinaison gagnante tient compte des éléments suivants:
    • Elle n’est pas trop visqueuse et n’accroche pas comme de la peinture à la brosse
    • Elle ne cartonne pas une fois sèche
    • Elle ne donne pas un effet pattes d’araignée (vous savez quand votre mascara sèche un peu vite mais pas trop au deuxième et troisième passages et laisse de minuscules boules de produits qui font que le cil ressemble à une patte d’araignée toute velue)
    • Elle sèche suffisamment vite: un mascara qui au bout de 5 minutes n’est pas encore sec n’est pas pratique et pour celles qui veulent recourber ça ne tiendra pas
    • Elle ne s’effrite pas et ne coule pas (ou du moins pas dans conditions normales)

Brosse:

Vous avez déjà vu ces photos sur Internet où l’on vous montre un paquet de brosses? Comme celle-ci:

Multitude de mascarasJe parie que vous avez la migraine rien qu’à regarder l’image et que vous ne savez pas à quoi sert chacune des brosses.

Observez bien, en réalité il n’y a que 2 grands types de brosses et seulement 5 formes (enfin si on met de côté celle en forme de vague qui à mon sens ne sert absolument à rien):

Les deux grands types de brosses:

  • La brosse à poils: souvent bien épaisse et ronde, elle donne du volume et étoffe car elle permet d’appliquer  plus de produit

m9080710_306585_hero

  • La brosse moulée à picots: elle apporte définition et séparation. Les picots peuvent aussi se présenter sous forme de dents de peigne (pour le coup, c’est souvent pas top, surtout sur les brosses fines, ça ne fait quasiment que colorer les cils. En revanche, certaines brosses un peu plus épaisses ou incurvées savent les utiliser ces dents. Vous verrez)

Sublime Chanel

Mais du coup, vous me direz, si on met une formule épaisse sur une brosse qui définit, on a les deux? Je ne me permettrai pas de faire un raccourci aussi simple, mais vous avez bien compris. C’est pour cela qu’il est difficile de dire l’effet exact d’un mascara sans l’avoir testé. On peut le deviner par la forme mais ce n’est pas tout.

En parlant de forme, justement, voici les différents types:

  • La brosse épaisse et arrondie: souvent à poils, elle est bien dodue, riche en poils, assez rapprochés. Elle apporte du volume, étoffe, mais elle n’est pas très précise et c’est plus difficile d’aller dans les coins ou de faire les cils du bas avec (bien que ce soit rarement nécessaires). Exemple: Diorshow

Diorshow

  • La brosse fine et longue: c’est souvent une brosse cylindrique fine, avec des poils ou des picots bien espacés et pas trop longs. Elle galbe les cils, permet de bien les définir, allonge plutôt pas mal, mais ne délivre pas beaucoup de produit (effet naturel) et ne recourbe pas bien. Exemple: Définicils de Lancôme ou Cils définition de Gemey (que j’ai testé, comme mentionné plus haut)

Définicils

  • La brosse incurvée: j’ai fini par comprendre que c’était ma brosse préférée. Elle est idéale pour recourber. Celle que j’ai actuellement (Mascara Cils Effet Papillon de L’Oréal) est d’ailleurs la seule qui me permet réellement de me passer de recourbe-cils. C’est également une brosse à dents de peigne et c’est top. On à l’impression que les cils sont travaillés un à un. Je ne vous montre pas le résultat ici, je laisse la surprise pour un billet spécial sur mes mascaras préférés. Enfin, elle a un côté arrondi et un côté incurvé, donc elle peut jouer le rôle des deux brosses (j’en ai trop dit ou pas assez, je crois)

Cils effet papillon brosse Cils effet papillon

  • La brosse conique: si la formule va bien, cette brosse apporte du volume et de la longueur et elle est très bien pour les cils fins et pour un travail de précision, grâce à son côté pointu. C’est un bon compromis car on a un côté épais pour le volume et un côté fin pour la définition, sans compter qu’elle peut attraper les cils du coin. Exemple: Hypnôse Doll Eyes de Lancôme

Hypnose Doll Eyes

  • La brosse sphérique: mon avis est assez mitigé en ce qui concerne cette brosse. Elle a l’avantage d’être hyper précise, permet quasiment un travail cil à cil. Je dirais qu’elle est plutôt adaptée pour des cils courts, qui cherchent juste à ajouter la touche finale à leur look, sans forcément recourber. Si vous avez les cils longs et raides, ça ne marchera pas. En revanche, pour les belles franges bien courbées, je pense que ça peut aller. Exemple: Phenomen’Eyes de Givenchy (ce sont d’ailleurs eux qui ont lancé ce concept)

Phenomen Eyes

Je pense que la plupart des mascaras entrent dans l’une de ces catégories. Il y a bien sûr des variantes comme le dernier de Lancôme avec le bras en angle (il fera l’objet d’un crash test), mais c’est avant tout la brosse qui fait le travail.

Du coup, j’imagine que vous vous demandez quels mascaras je préfère…je vous en ai déjà livré un et je vous rédigerai un billet (plus court cette fois) pour vous vanter les mérites de mon top 3.

Si vous avez un autre avis ou des questions, n’hésitez pas, exprimez-vous. Et n’oubliez pas, on fait le diagnostic, on définit ce qu’on cherche et après on choisit son mascara (avec éventuellement l’aide d’une conseillère beauté et on le teste si possible)

cropped-beautybeauty2

Maléfique: tutoriel maquillage

Je suis allée voir le film Maléfique. Avec tout le tapage publicitaire autour et MAC qui sort une collection inspirée du film, je me suis dit que ça valait la peine.

Bon au final, le film est pas mal, de beaux décors, très réussis mais le scénario laisse à désirer (je me suis endormie). L’histoire partait d’une bonne intention mais c’est un peu creux.

Quoi qu’il en soit, vous vous doutez bien que je ne suis pas là pour vous parler cinéma (autrement, vous ne seriez pas ici). Non, je suis là pour vous parler maquillage et surtout pour vous faire part de mon premier tuto (si si!).

En regardant le film, j’ai trouvé qu’Angelina Jolie portait vraiment bien son nom (mais ce n’est pas un scoop) et surtout, j’ai trouvé la mise en beauté très intéressante, contrairement à ce qu’on a pu voir sur les affiches du film:

Sur l’affiche du film, on accentue beaucoup le côté « sorcière ». La bouche et les yeux son très travaillés et le violet sur tout le contour de l’oeil est presque agressif (je pense que c’est le but en même temps). Ce n’est pas une mise en beauté qu’on souhaiterait reprendre au quotidien, ni même pour une soirée (sauf si c’est pour Halloween).

Dans le film, on constate que c’est beaucoup plus subtile. L’accent make-up est mis sur la bouche, bien rouge et parfaitement bien dessinée (qu’Angelina porte à merveille). Les yeux sont bien travaillés mais tout en finesse: un beau liner, un smoky très léger et un dégradé beige-brun sur la paupière mobile qui se termine en un brun-foncé/noir estompé au niveau du coin externe de l’oeil. Pas de fioritures, mais juste un teint parfait, bien évidemment des joues sculptées.

Alors je me suis dit que ce serait bien de s’inspirer de ce look pour en créer un qui soit un peu plus facile à porter. Ce serait un look pour une soirée, habillée, chic (ou même un look pour une soirée où vous vous déguiseriez en Maléfique, mais version glamour, pas sorcière)

Alors reprenons les basiques de ce look:

  • Le teint: elle arbore un teint parfait, comme un miroir, pas trop encombré. On n’a presque pas l’impression qu’elle porte un fond de teint. A noter également: pas de cernes, c’est très important quand on travaille les yeux, surtout quand on ajoute un effet smoky
  • Les yeux: des yeux de biche très bien dessinés, jouant sur le beige-brun en allant un peu vers le smoky et une note de brun foncé/noir. Bien évidemment, les bleu des yeux d’Angelina Jolie joue beaucoup dans le rendu final mais vous allez voir qu’on peut bien s’en sortir même avec des yeux marron. A noter, la petite pointe de violet qui est sur l’affiche. Je ne vais pas la reproduire mais elle m’a poussée à privilégier des fards rosés. Pour ce qui est de la pointe de jaune sur l’arcade sourcilière, on oublie; je trouve que ça n’apporterait pas grand chose à un look qui ne serait pas un déguisement et en plus ça peut facilement donner mauvaise mine
  • La bouche: rouge écarlate, parfaitement bien dessinée. Elle ajoute du charme au personnage et inspire une certaine force de caractère

Voici donc pas à pas ce que j’ai fait (je vous explique tout et vous ferai un petit montage vidéo step-by-step):

On commence par la vidéo

Et maintenant l’explication en détail

  1. Le teint: j’ai opté pour une crème teintée de chez MAC, pas très couvrante, juste pour unifier légèrement le teint. On peut aisément se permettre ce genre de produits quand on ne recherche pas la couvrance et de manière générale, la couvrance n’est utile que pour les imprfections. Si vous avez une belle peau, montrez-la! (je parle du visage bien sûr, ne nous emballons pas!)
  2. Les cernes (ok, c’est toujours le teint mais j’insiste dessus): j’ai opté pour l’anticerne NC 20 de MAC qui est un demi ton plus clair que ma crème et qui surtout s’accorde parfaitement avec ma carnation (vous remarquerez que j’ai un teint qui vire un peu vers les teints asiatiques mais nous ferons un point sur ceci dans un autre billet. L’anticerne ne s’applique pas sur la totalité du dessous de l’oeil, NON! Sachez que ce genre de produits (anticerne, illuminateur…) s’applique uniquement sur les zones d’ombre, donc ici on parle de la moitié interne du dessous de l’oeil et aussi le coin interne de l’oeil (en débordant un peu vers l’arête du nez). Apprenez à regarder votre visage en « zones d’ombre » et « zones de lumière », ça vous aidera beaucoup. Après, si vous êtes très cernée, n’en mettez pas des tonnes non plus. Le but est de donner meilleur mine pas de montrer qu’on porte un produit pour cacher les cernes (sinon, il faut jouer avec des produit colorés, mais c’est un autre sujet)
  3. La poudre libre sur le haut des pommettes (toujours le teint): nous allons travailler avec des fards à paupières poudres et nous allons faire des dégradés. Combien de fois avez-vous parfaitement réussi votre teint pour vous rendre compte une fois le travail des yeux fini que vous avez de la poudre de fard à paupières partout et que la seule solution c’est de démaquiller?…La solution est de « sur-poudrer » le haut des pommettes et le dessous de l’oeil. de cette manière, l’excédent de fard à paupières n’adhère pas à la peau et on peut l’enlever d’un coup de pinceauIMG_1459
  4. Le recourbe-cils: Angelina a très certainement des faux cils dans le film, ce qui explique sa magnifique frange de biche. Donc même si on ne souhaite pas mettre de faux cils, il est important d’avoir ce côté regard de biche, avant tout par des cils bien recourbés. Dans mon cas, mes cils sont très longs et très fournis mais malheureusement raplapla. Donc, je dois avoir recours au recourbe-cils. Le mien est un Sephora      IMG_1462
  5. Le liner (pour compléter l’effet yeux de biche): vous me direz qu’on finit plutôt par le liner. Moi je préfère commencer par le liner. Pourquoi? Parce que c’est plus facile de corriger un trait de liner quand on n’a pas encore fini notre maquillage et qu’on ne risque pas de gâcher le dégradé qu’on vient de réussir pour la première fois. Je fais mon trait tranquillement, je le corrige si nécessaire et une fois que j’ai fini de maquiller mes yeux, je repasse un petit coup pour intensifier le trait (ou pas) car le fard à paupière va estomper un peu l’effet. Ainsi, je suis sûre de ne jamais rater mon coup. Pour cet exercice, j’ai utilisé le liner Perfect Slim de L’Oréal (suffisamment fin et surtout en mode feutre, ce qui facilite l’application et le tracé)
  6. La fard à paupières: j’ai utilisé THE palette du moment,  Naked 3 d’Urban Decay car elle a des fards rosés qui m’ont semblé bien adaptés pour le sujet. L’arcade sourcilière a eu droit à la teinte STRANGE. La paupière mobile LIMIT (et on déborde un peu jusqu’au dessus du creux de la paupière). La moitié externe de la papuière mobile DARKSIDE (également pour creuser la paupière et pour dégrader vers l’intérieur) et enfin le coin externe de l’oeil et le ras des cils inférieurs BLACKHEART. Remarquez dans le montage photos, comment j’ai insisté sur le tracé du triangle vers le coin externe de l’oeil avant de l’estomper avec un pinceau estompeur). Ci-dessous, je pointe avec les pinceaux chaque couleur, de gauche à droite: arcade-Strange, paupière mobile–Limit, moitié externe paupière mobile – Darkside, coin externe et cils inférieurs – Blackheart                                   IMG_1452IMG_1453 IMG_1454 IMG_1455
  7. Intérieur de la paupière inférieure: un trait de crayon beige permet d’illuminer et d’agrandir le regard. N’utilisez pas de blanc car le contraste est trop important et le résultat fait faux. Un beige suffit. Pensez à bien nettoyer le crayon avant de l’utiliser, ce serait dommage d’avoir un effet gris juste à cause d’un peu de fard. Pour ma part, j’ai utilisé un crayon Sephora
  8. Le mascara: je suis très exigeante à ce niveau là et un jour je vous raconterai les 1001 mascaras que j’ai utilisés avant de trouver mon bonheur. Quoi qu’il en soit, j’ai jeté mon dévolu sur le Eyes to kill de Giorgio Armani (je vous rassure, je viens d’en découvrir un autre beaucoup moins cher et top…shuut)
  9. Un peu de contouring: comme vous le voyez, les joues et les pommettes d’Angelina Jolie sont très « sculptées », trop même, il doit y avoir de la prothèse dans l’air, pour les besoins du film bien sûr. Mais un léger effet joues creusées serait un plus, surtout si on a un visage de forme ovale ou ronde. J’ai utilisé un bronzer de chez Armani, très léger. Même principe que pour l’anticerne, on repère les zones d’ombre naturelle, mais cette fois pour les accentuer. Une astuce est de creuser les joues (en aspirant les joues et en mimant une bouche en coeur) et d’appliquer le bronzer dans le creux et surtout on ne s’arrête pas loin de l’extrémité externe du sourcil (ci-dessous une photo du bronzer, du liner beige et du crayon à lèvres)IMG_1460
  10. Le blush: un rose très léger pour donner bonne mine. Ce n’est pas la pièce maîtresse de ce look donc on garde la main légère. Ici j’ai utilisé le blush de la palette Pink Travel, LancômeIMG_1463 IMG_1465
  11. Une bouche bien tracée: ce n’est pas obligatoire, surtout quand vous avez une bouche bien définie. Mais c’est un plus. En effet, une bouche rouge se doit d’être parfaite. Je préfère donc la tracer (perfectionnisme oblige). Je choisis en général une teinte rosée entre la couleur du rouge et celle de mes lèvres, pour que l’effet soit naturel. Ici, j’ai un crayon de Make Up Forever. Attention, n’utilisez jamais un crayon contour plus foncé que vos lèvres, vous risquez l’effet « vulgaire » tout en prenant 10 ans par la même occasion
  12. Le rouge: enfin, la pièce maîtresse du look, le rouge intense. J’ai choisi le rouge Pure Couture    n°31 d’Yves Saint Laurent. J’ai longtemps cherché avant de choisir ce rouge qui offre une note légèrement rosée qui va très bien avec mon teint. Il a aussi l’avantage d’être très hydratant et très agréable à porter

IMG_1469

Et le résultat (bon ok, on voit encore un peu mes cernes, mais pour ma défense, je dirai que j’étais vraiment fatiguée ce jour là et que je n’ai pas été une bonne photographe douée sur ce coup là. Petite astuce, ne tenez pas l’appareil plus bas que votre visage dans ce cas)

IMG_1449Maléfique-Quatre

Voici donc comment on aboutit à un look très glamour qui irait parfaitement pour une soirée, avec une petite robe noire par exemple (en tout cas certainement pas le T-shirt homewear que je porte ici)  ou avec une robe de gala et là pour le coup vous pouvez vous lâcher niveau couleur de la robe car ce look va avec tout (sauf peut-être un look total rouge, à moins que la couleur de votre robe s’accorde parfaitement avec la couleur de votre rouge).

J’espère que ce tuto vous sera utile et qu’il est suffisamment clair. N’hésitez pas à poser toutes vos questions.

cropped-beautybeauty2

Mariage et maquillage: se maquiller seule (vidéo)

Cover

Plusieurs années avant mon mariage, j’avais décidé que je serais le maître des pinceaux le jour J, car quand on se débrouille bien avec le contenu de sa trousse à maquillage et qu’on est un tantinet perfectionniste sur les bords (Monica, sors de ce corps), on trouve toujours à redire quand on se fait maquiller par les autres, même des pros:

  • Un maquilleur Chanel chez Sephora m’avait tout simplement mis un fond de teint un peu trop foncé (ça arrive souvent, comme mes cheveux sont très foncés, je ne sais pas par quel mécanisme les gens ont l’illusion que j’ai la peau plus « bronzée » qu’elle ne l’est en réalité). Mais bon, quand la différence entre le visage et le cou donne l’impression que les deux ne font pas partie du même corps, je me permets d’avoir des doutes
  • IMG_1564Une maquilleuse GAC (ou Georgio Armani Cosmetics pour les moins initiées) m’avait certes très bien maquillée mais je n’étais pas à l’aise. Après avoir vu et revu la photo un million de fois, je me suis rendu compte qu’elle avait trop insisté sur le ras des cils inférieurs, ce qui m’alourdissait le regard et le rouge à lèvres choisi me vieillissait (couleur trop foncée et effet mat en plus)
  • Maquillage libanaisEnfin, je viens d’un pays où le maître mot pour les mariages est « Maquillage libanais ». Vous voyez sur la photo ci-contre, on dirait un clown. Pourtant, j’ai déjà vu un paquet de photos de mariages postées par mon amie Sandra et les mariées sont très naturelles et magnifiques, rien à voir avec ceci. Ajoutez à ça qu’en Algérie, nous avons « l’obsession de la peau claire » et donc toutes les mariées ont forcément droit à un fond de teint deux tons trop clair (ça fait fantôme et ça donne vraiment mauvaise mine).

Même la magnifique Leighton Meester (ou Blair Waldorf) à l’air d’avoir été malade pendant une semaine avec un fond de teint trop clair

Leighton-Meester

J’ai donc décidé que personne ne me toucherait et j’ai à présent une excellente expérience de l’auto maquillage de mariée, dont je vous fais part ici.

 Voici les quelques règles de base à respecter si on souhaite se lancer :

  1. Si on est une grande stressée de nature, on passe son chemin. Oui, quoi qu’on dise, le jour du mariage on est forcément plus stressée. Donc si on pense pendant une demi seconde qu’on risque de trembler au point de transformer son trait de liner en un électrocardiogramme (vous savez le petit dessin qui représente les mouvements de votre coeur), on oublie ECG
  2. On s’arme de bons produits. Au quotidien, on peut se permettre de ne pas être très regardante sur la qualité des produits. Mais le jour J, les produits utilisés doivent avoir les caractéristiques suivantes (je rédigerai un billet spécial pour vous montrer les produits que j’ai choisis):
    • Un très beau rendu : les pigments doivent être riches, le fond de teint doit avoir un fini fin et non cartonné par exemple
    • Une tenue à toute épreuve : si vous avez un très joli dégradé sur les yeux mais que tout file dans les plis de la paupière au bout d’une heure, c’est dommage. Sans pour autant jouer la carte total Waterproof, vous devez quand même avoir des produits qui tiennent bien dans le temps et ajouter un spray fixateur
    • Un confort sans concession : ce maquillage vous allez le porter toute une journée et presque toute une nuit. Il doit se faire oublier pour que vous ne pensiez qu’à profiter de votre grand jour
  1. Et pour que les bons produits aient un bon rendu, il faut avoir de bons accessoires (et si vous ne savez absolument pas à quoi servent au moins 6 pinceaux sur 10 dans les beaux sets professionnels, ou que vous ne comprenez pas un mot des quelques lignes ci-dessous, pareil on oublie) :
    • Pinceaux pour les paupières : le biseauté fin pour tracer, le pinceau plat large pour appliquer les couleurs sur une surface étendue, le pinceau plat plus petit pour travailler l’intensité, le pinceau estompeur. C’est le minimum syndical
    • Un recourbe-cils : mon meilleur ami
    • Des éponges pour le teint : c’est la meilleure façon d’appliquer son fond de teint pour bien le fixer et ne pas trop l’étaler, mieux encore que le pinceau
    • Un pinceau éventail pour enlever les excédents de poudre
    • Un pinceau teint moyen pour le contouring
    • Un gros pinceau pour poudrer
    • Un pinceau blush biseauté
    • Une pince à épiler et des pinceaux à sourcils (plus éventuellement une brosse). Le kit Benefit Brow Zings est génialissime Benefit brow
    • Des mouchoirs et des cotons tiges : car on n’est jamais à l’abri des erreurs

Set Make up Forever

  1. On travaille sur une peau soignée : nettoyage de peau, hydratation. Selon la qualité de sa peau, on commence à bien soigner sa peau (seule ou par une professionnelle bien choisie) avec des gommages, des nettoyages et autres cures d’hydratation entre 3 mois et 1 mois avant le jour J et surtout on ne fait plus rien 5 jours avant le mariage. Peau nue est respirante pour éviter les irritations et les éventuelles réactions allergiques qui nous font paniquer 3 jours avant le mariage (j’en ai fait les frais)Proud of her beautiful skin
  2. On ne fait pas l’impasse sur les basiques :
    • On hydrate
    • On met une base de teint : neutre ou teintée, elle permet une meilleure tenu du maquillage. J’en ai choisi une rosée pour neutraliser le côté légèrement jaune de mon teint
    • On n’oublie pas la base pour les paupières. C’est l’arme absolue pour avoir un beau rendu de fard à paupières qui tient des heures. Le primer de chez Urban Decay est LA solutionActi mine Primer Urban Decay
  3. On prend son temps : un maquillage complet ne peut pas durer moins d’une demi heure. En plus c’est un moment pour soi qu’on doit apprécier. Ce n’est pas parce qu’on ne se fait pas chouchouter par une maquilleuse qu’il faut que ce soit une corvée
  4. On tient compte de la saison : si on se marie en été, on pense à la chaleur et donc on garde sa poudre à proximité et on allège au maximum son teint en assurant la matité. D’ailleurs, en parlant de teint, choisissez-le en fonction de votre objectif. La couvrance maxi n’est pas une règle absolue. Au contraire, plus le teint est transparent et léger plus la mariée est belle. Et si la peau a été bien soignée, normalement, on n’a pas besoin de 5 mm de fond de teint
  5. On fait ses choix et on cherche ses inspirations en amont : on se documente, on regarde des vidéos sur Youtube, on demande conseil aux professionnels dans les magasins au moment d’acheter les produits. Pour moi, l’ultime découverte était cette vidéo Je vous invite à la visionner. C’est génial! J’ai eu la main un peu plus légère qu’elle car je voulais un fini plus naturel, mais elle m’a permis de perfectionner tous mes gestes
  6. On pense aux photos : pour un shooting, les maquilleurs ont la main un peu plus lourde sur les produits car les photos et le flash en particulier ont tendance à atténuer l’effet du maquillage. Il faut donc trouver le juste équilibre : ça doit se voir sur les photos, sans pour autant qu’on ait l’air d’une voiture volée
  7. Du coup, je pense que vous avez dû le comprendre : on s’entraîne, on s’entraîne on s’entraîne !!! Même si on est très à l’aise, qu’on connaît très bien les lignes de sont visage, où il faut insister et où mettre quelle couleur, on doit s’entraîner. On ne se maquille pas pour son mariage comme on se maquille pour aller dîner. En plus, on besoin de voir les couleurs sur soi pour pouvoir les choisir et on a besoin de prendre des photos pour voir le rendu et savoir si on a trouvé le fameux équilibre dont je parle au point 9. Pour vous dire, le mois qui a précédé mon mariage, j’ai fait pas moins de quatre essais que j’ai pris en photo, envoyés à mes amies et à chaque fois j’identifiais les défauts.
    • Regardez ce premier essai : une catastrophe! pas la bonne couleur sur les yeux, ni sur les lèvres (mauvaise harmonie), le fard à paupières mal appliqué. Mais qu’est-ce qui m’a pris ce jour là ? Heureusement que c’est arrivé avant le jour JIMG_1443
    • Le deuxième essai a été plus probant et m’a rassurée. En revanche, j’y ai remarqué que mes sourcils étaient trop épaisIMG_1524
    • Et même la veille du mariage j’ai réessayé. Et là j’étais extrêmement satisfaite et j’ai donc dormi tranquille, je savais au millimètre près comment me maquiller (je ne vais pas vous montrer cet essai sinon ça va être un spoiler du jour J)

Mais du coup, à quoi ressemblais-je ce fameux  jour J? Et bien à ceci. Vous remarquerez que mes sourcils sont un peu plus fins et que ça adoucit mes traits et que l’ensemble est beaucoup plus harmonieux que mon premier essai.

Capture d’écran 2014-11-16 à 10.58.39        Capture d’écran 2014-11-16 à 18.46.07

Alors si vous lisez cet article et que vous vous sentez concernée, tout d’abord félicitations (ça veut dire que vous allez vous marier…ou pas?). Tout ce que je vous dis là est le résultat de beaucoup de recherches et m’a beaucoup servi. N’hésitez pas à me poser des questions.

cropped-beautybeauty2

Liebster Award 2014 ! Ou un peu plus à mon sujet/ A little more about me

English version (Français plus bas):

I’m barely starting blogging and I already have many exciting messages from different people, like the message sent by Write Me where she nominates me for the Liebster Award 2014. Apparently it’s a blogger community award for new boggers.

First I’d like to thank you for this nomination and for having a little look at my blog.

I’m gonna write this article in english first to be in line with the request of Write Me. But don’t worry my dear readers, a translation is a little further down these lines.

First I’m gonna mention a few rules as a reminder for those I will nominate a little later.

  1. Post 11 random facts about yourself
  2. Answer the 11 questions asked by th person who nominated you
  3. Nominate 11 Bloggers (With no more than 200 followers, whether it be on their blog on their Facebook page) to do the same
  4. Let them know you nominated them (e.g. by commenting on their blog)

And now here I go:

11 random facts about myself

  1. I love cooking (in fact it was my second blog option but I’ll stick with beauty)
  2. I do Body Pump and Cycling (or RPM) at the gym
  3. I’ve tried more mascaras than I can remember
  4. I read all Sophie Kinsella’s books and I’m currently reading the latest ones
  5. I have two brothers
  6. I wish I could play piano
  7. I love singing and I used to sing on stage when I was in college
  8. I’ve had the same shoe size ever since I was 12
  9. I’m interested in health and nutrition
  10. I love Jemma Kidd’s make up books (they’re awesome!)
  11. Last but not least, I get nuts when it comes to shoes, especially stilettos and I’d die for a pair of Louboutin

My answers to the 11 questions asked by the person who nominated me

  1. What made you start Blogging? I was willing to share my passion for beauty, I love writing and communicating and I’m rather talented when it comes to make up
  2. Are you social Media Friendly? If so, tell me your your favorite social platform? Definitely! I’m used to Facebook, I’ve been sharing on it for 7 years. But I have started Instagram a few months ago and I really like the concept
  3. What is you favorite Color? Easy: Plum
  4. What is your biggest Dream? Have a lovely family, my dream job and enjoy life as it goes
  5. What do people like most about you? I’m not sure, my bad jokes?
  6. What is your biggest fear? Losing my dearest ones
  7. What is your favorite domestic animal? Is monkey a valid answer?
  8. What is your favorite Makeup Brand? Now that is not an easy one….let me think. Maybe GAC, or MAC…I really can’t choose. But if you ask me about my favorite skincare brand, then I’ll say Clarins
  9. What is your favorite Fashion Boutique? Tara Jarmon
  10. Do you like travelling? Like is an understatement!!!! I Loooove travveling
  11. What is your favorite sports activity to practice, if not, to watch? Body Pump or boxing (practice, not watch, both)

My 11 questions to the bloggers I nominate

  1. What’s your favorite TV show?
  2. Eyes or lips?
  3. What’s the one thing you would take with you on an empty island?
  4. What’s your dream destination?
  5. What’s your favorite movie?
  6. What is the color of your hair?
  7. Stilettos or ballet pumps?
  8. What’s your favorite kind of food?
  9. Tea or coffee?
  10. What’s your favorite book?
  11. Do you like karaoke?

The 11 bloggers I nominate

  1. Damoisellejenn
  2. Quelques Grammes de Glam
  3. Girls Mash Up
  4. BeautyWorldByC
  5. Sushi Nails
  6. Les trésors d’Estelle
  7. La Miss Tamara
  8. Fashion Cocotte
  9. All over this
  10. Dans les placards d’Emilie
  11. Makeupworld85

Can’t wait to read your answers!!! Post them on your blog, either in english or in french, you don’t have to do both and if you nominate only french-speaking bloggers, french is enough.

Xoxo

Version française:

Je commence à peine sur la bloggosphère et déjà j’ai de nombreux messages, comme celui que Write Me m’a envoyé et dans lequel elle m(informe qu’elle m’a nominée  pour le Liebster Award 2014. Apparemment, il s’agit d’un prix de la communauté des bloggeurs pour les nouveaux arrivants.

D’abord, je souhaiterais la remercier pour cette nomination et pour avoir fait un tour sur mon blog.

J’ai d’abord écrit une version en anglais pour répondre à la demande de Write Me. Mais comme mon blog est en français et que je ne veux perturber ni mes lectrices, ni les bloggeuses que je nomine, je publie également une version en français.

D’abord, un petit rappel des règles de participation:

  1. Postez 11 vérités à votre sujet (n’importe lesquelles)
  2. Répondez aux 11 questions que la personne qui vous a nominé vous a posées
  3. Nominez 11 Bloggeurs (qui ont au maximum 200 followers,que ce soit sur leur blog ou sur Facebook) pour qu’ils fassent la même chose
  4. Informez-les de leur nomination (en laissant par exemple un commentaire sur leur blog)

Donc, je commence:

11 vérités à mon sujet

  1. J’adore cuisiner (d’ailleurs, c’était mon deuxième choix de blog)
  2. Je fais du Body Pump et du Cylcing (RPM) à la salle de sport
  3. J’ai essayé plus de masacaras que je ne peux en lister
  4. J’ai lu tous les livres de Sophie Kinsella et je lis le dernier en ce moment
  5. J’ai deux frères
  6. J’aurais aimé jouer du piano
  7. J’adore chanter. D’ailleurs, je chantais sur scène quand j’étais à l’université
  8. Je fais la même pointure depuis que j’ai 12 ans
  9. je m’intéresse à la santé et la nutrition
  10. J’adore les livres make up de Jemma Kidd (c’est une tuerie)
  11. Dernière et non des moindres, je suis dingue de chaussures, en particulier les escarpins et je pourrais tuer pour une paire de  Louboutin

Mes réponses aux 11 questions de la personne qui m’a nominée

  1. Qu’est-ce qui t’a a amené(e) à blogger? Je voulais partager ma passion pour la beauté, j’adore écrire et communiquer et je pense être plutôt douée en matière de maquillage
  2. Es-tu porté(e) sur les réseaux sociaux? Si oui, quelle est ta plateforme préférée? Absolument! Je sus habituée à Facebook et j’y suis depuis 7 ans mais j’ai découvert Instagram récemment et j’aime beaucoup le concept
  3. Quelle est ta couleur préférée? Facile: Prune
  4. Quel est ton plus grand rêve? Avoir une jolie famille, le job de mes rêves et apprécier tranquillement la vie
  5. Quelle est la chose que les gens apprécient le plus chez toi? J’hésite, mes blagues pourries?
  6. Quelle est ta plus grande peur? Perdre les être chers à min coeur
  7. Quel est ton animal domestique préféré? Si je réponds singe, c’est accepté?
  8. Quelle est ta marque de maquillage préférée? Ca c’est une question difficile…je réfléchis. Peut-être GAC ou MAC…Je ne peux vraiment pas choisir. En revanche, si la question portait sur ma marque de soins préférées, j’aurais répondu Clarins sans hésiter
  9. Quelle est ta boutique de mode préférée? Tara Jarmon
  10. Aimes-tu voyager? Aimer est un euphémisme!!!! J’adoooore voyager!
  11. Quel est ton sport préféré (à pratiquer ou à regarder)? Le Body Pump et la boxe (à pratiquer, pour les deux)

Mes 11 questions aux bloggeuses que je nomine

  1. Quel est ton programme télé préféré?
  2. Yeux ou lèvres?
  3. Quelle est LA chose que tu prendrais avec toi sur une île déserte?
  4. Quelle est la destination de tes rêves?
  5. Quel est ton film préféré?
  6. Quelle est la couleur de tes cheveux?
  7. Escarpins ou ballerines?
  8. Quel est ton genre de nourriture préféré?
  9. Thé ou café?
  10. Quel est ton livre préféré?
  11. Aimes-tu le karaoké?

Les 11 blogs que je nomine

  1. Damoisellejenn
  2. Quelques Grammes de Glam
  3. Girls Mash Up
  4. BeautyWorldByC
  5. Sushi Nails
  6. Les trésors d’Estelle
  7. La Miss Tamara
  8. Fashion Cocotte
  9. All over this
  10. Dans les placards d’Emilie
  11. Makeupworld85

J’ai hâte de lire vos réponses! Postez-les sur votre blog, soit en anglais ou en français, vous n’êtes pas obligé(e) de faire les deux et si vous ne nominez que des blogs francophones, le français suffira

Xoxo

cropped-beautybeauty2

 

Femme Teva 2014: j’étais finaliste!

Un après-midi de fin mars, alors que je surfais sur le net en regardant la télé, je ne sais pas pourquoi je suis allée sur le site de la chaîne Teva, qui au passage est ma chaîne préférée (dommage qu’ils ne passent pas Friends, autrement je ne regarderais aucune autre chaîne). Là, je remarque qu’ils on relancé le concours de La Femme Teva pour l’édition 2014.

J’avais déjà participé il y a quelques années et je n’avais pas été retenue. Je ne me suis pas acharnée à le refaire chaque année, mais cette fois-ci, le thème m’a parlé: Positivez!

Sans titre

http://www.teva.fr/film-babe_le_cochon_dans_la_ville/news-babe_le_cochon_dans_la_ville/688542-la_femme_teva_et_si_c_etait_vous.html

C’est un peu ma façon d’être mine de rien, j’essaye toujours de trouver le bon côté des choses pour avancer et je pense que c’est important de raisonner ainsi si on veut réussir. On accepte mieux les échecs de cette façon et on arrive à mieux se relever. Et puis, j’ai ce petit côté pragmatique qui fait que je n’aime pas me morfondre, je préfère rapidement trouver une solution ou au moins un moyen de décompresser.

J’ai rédigé un petit mot à ce sujet et j’en ai aussi profité pour dire que parfois pour positiver, il me suffisait d’une petite mise en beauté, un bâton de rouge, pour retrouver le sourire (bon ça ne marche pas pour les gros chagrins mais ça marche quand on est seule à la maison un dimanche après-m et qu’on a un petit coup de blues).

Il fallait également expliquer pourquoi on pensait incarner les valeurs de la chaîne Teva, en étant une femme pétillante, naturelle, généreuse…

Bref, j’ai parlé (quel changement vous me direz) et j’ai ajouté une photo qui à mon sens me correspondait bien (dans le cadre du thème en plus)

Et puis à partir de là, je n’ai plus du tout pensé au concours.

Début mai, au retour du mariage de mon frère, j’ai décidé de fouiner un peu dans ma boîte mél truffée de pub, à la recherche d’éventuels méls importants. J’ai bien fait, car je suis tombée sur ceci:

RéponseAutant vous dire que, même si je n’ai pas encore beaucoup de congés dans ma boîte, j’ai tout de suite demandé à ma chef si je pouvais prendre ma journée!

J’étais ravie.

Le jour J, RDV chez Christofle, Rue Royale à Paris, dans les appartements privés juste au dessus de la boutique. Que de dorures!

Récap de la journée

J’étais parmi les dernières arrivées (normal, je n’habite pas loin!)

Nous étions en tout 10 finalistes (sur 650 candidates, quand même, j’étais plutôt fière).

La journée commençait vers midi, avec des bars à beauté: coiffure (j’ai eu droit à de belles boucles), manucure (ma première manucure par une pro) et maquillage (là, Renata la « Coiff-maqu » m’a dit qu’il n’y avait rien à ajouter, j’étais toute fière)

ongleriemaquillage

Nous nous sommes également éclatées autour d’un buffet délicieux (Bye Bye les bonnes résolutions, décidément, je n’y arriverai jamais!) et lors de shootings photo ultra rigolos! J’avoue que je serais bien restée face à l’objectif toute la journée (je ne me connaissais pas ce côté là) et on m’a même demandé si j’avais fait de la danse car apparemment j’avais une façon particulière de me tenir et de poser… Bon bah tant mieux! J’ai plus qu’à prendre 10 cm et perdre 5 ou 10 kilos et je pourrai me reconvertir en mannequin! (mais faut pas dire mon âge svp)

Marie-Amelie-photographeen-en-fait-quoi

Moi

Avec Kimi et Ilham

J’y ai rencontré des femmes extraordinaires, aux personnalités épatantes et avec des projets impressionnants: toutes des ambassadrices de générosité et d’entraide…à tel point que j’ai fini par me demander ce que je faisais là, tellement je me sentais ordinaire (et je continue à le penser à ce jour, je me demande si je n’étais pas une erreur de casting 🙂 ) Nous avons discuté, ri, partagé plein de choses. D’une certaine manière, nous étions tellement contentes d’avoir le privilège d’être là ce jour que nous ne pensions (presque) plus à l’après-midi…Mais on y viendra plus tard.

Ci-dessus (à droite), vous me voyez avec Ilham, ancienne de Master Chef qui maintenant fait des gâteaux de malade! et Kimi qui a un super blog d’entraide.

Il y avait aussi Karine, une photographe pleine de joie et de talent, créatrice du Hug me concept, une idée géniale qui saura vous séduire (n’hésitez pas à cliquer sur les prénoms pour avoir plus d’infos)

Christelle, une business woman/ maman d’enfer, modeuse à ses temps perdus.

Mariam, très présente auprès des ados d’un collège pour les aider à suivre le droit chemin (près de chez moi en plus).

Myriam, dont le blog tout mimi et en toute simplicité pourrait vous séduire

Vanessa (super flic) et Coralie (super maman) avec qui je n’ai malheureusement pas suffisamment discuté.

Marine, une autre super maman qui en plus partage ses superbes idées sur son blog (cliquez sur son prénom, surtout si vous êtes maman, mais pas que…ça vaut la peine)

femme teva groupe

Je vous ai parlé un peu plus haut de Renata, la coiffeuse-maquilleuse. Eh bien non seulement elle est super douée et m’a fait une super coiffure sans insister pour refaire mon maquillage sur lequel j’avais passé une bonne demi heure mais en plus elle m’a parlé de son association Soigner en beauté, qui m’a épatée. En gros, elle vient en aide aux femmes hospitalisées en leur apportant un peu de joie pas la beauté: elle apprend aux femmes sous chimio à mieux se maquiller, elle leur propose des ateliers beauté…Je vous avais dit que la beauté aidait à positiver (ça ne guérit pas mais je pense que c’est important pour une femme de pouvoir se sentir belle indépendamment de sa maladie). Du coup, j’ai accroché et j’ai pris son numéro de téléphone. J’espère avoir l’occasion de participer à sa belle cause. Sachez également qu’elle organise des ateliers solidaires auxquels vous pouvez participer: en gros vous assister à une séance de conseils en auto-maquillage et les fonds récoltés servent à financer les interventions de l’association auprès des malades.

Nous en arrivons enfin à l’après-midi. le jury se réunit pour écouter chaque candidate pendant 10 minutes. Dans le jury (voir photo ci-dessous, de gauche à droite):

  • Sandrine Dominguez, Productrice et animatrice de l’émission Téva Déco (Oui! je suis en photo seule avec elle)
  • Isabelle Fromager, Directrice Relations Publiques et Communication de Clarins
  • Catherine Schöfer, Directrice Générale de Téva
  • Anne Schuhmacher, Directrice Communication de Christofle
  • Viviane Chocas, rédactrice en chef adjointe Madame Figaro
  • Candice de St Pern Margartiti, notre premier contact et notre ange-gardien de chez Teva

Jury

Ac Sandrine

Le jury était super sympa. Ca ne faisait pas genre « entretien d’embauche », on avait l’imrpession qu’elles avaient réellement envie de mieux nous connaître, de partager notre univers.

Nous sommes toutes passées, puis nous avons attendu les délibérations…qui ont duré un certain temps…Je les comprends, je n’aurais pas su qui choisir (sauf peut-être m’éliminer moi-même lol).

Enfin bon, elles sont sorties de la salle où elles se trouvaient et nous ont annoncé le nom de l’heureuse gagnante (qui était une de mes deux favorites, je l’avoue…Les Teva girls, je ne fais pas de jalouse comme ça, vu que vous ne savez pas qui est la deuxième!)…Marine Dargon! qui a déjà eu le plaisir de rencontrer Christina Cordula (si si) et qui est passée dans l’émission Magnifique du dimanche 15 juin (non pas qu’il y avait quoi que ce soit à relooker, ci-dessous, Marine le jour de la finale)

Fotor0523141953

Puis vint l’heure de la célébration (quoique certaines filles, dont la gagnante, avaient des trains à prendre, nous n’avons donc pas pu nous éterniser).

Et la cerise sur le gâteau?….Des cadeaux!!!!! Des livres, des DVD, des invitations ciné, musée, des produits brandés, un très joli collier Christofle (je ne savais pas que Christofle faisait des bijoux en argent) et surtout pour la Beautista que je suis: des cosmétiques Clarins (pour rappel j’adore Clarins, mais surtout pour les soins et là ça va me donner l’occasion de tester leur maquillage…vous rigolez ou quoi? C’est bien évidemment déjà fait…Je vous dirai tout!)

DSC_1936DSC_1948DSC_1934DSC_1939

Pour la suite, Marine aura l’occasion de participer de manière plus ou moins active à la vie de la chaîne Téva mais nous ne resterons pas non plus sur le banc de touche. Déjà, nous avons été invitées à l’avant première du film Sous les jupes des filles le 3 juin, avec en amont des bars à beauté en veux-tu en voilà. Nous avons aussi participé à la soirée Pink Ribbon d’Estée Lauder et la soirée Femme Dynamisante de Clarins (je vous en dirai plus dans des billets à part)

Merci à Téva de m’avoir donné la chance de participer à cette magnifique journée. Merci à Candice et Joséfa pour leur accueil et leurs sourires. Merci au Jury d’avoir été aussi sympa. Merci aux maquilleuses, à la manucure et à la photographe (Marie-Amélie Tondu) qui m’a bien choyée. Et au passage, merci à Karine pour la plupart des photos que j’ai utilisées ici.

Je ressors très riche de cette aventure car c’est en préparation de cette journée que j’ai enfin décidé de lancer mon blog, depuis le temps que je me dis que je dois le faire (des années)…Comme quoi, il en faut peu dans la vie (enfin, ce n’est pas peu bien sûr).

femme teva

cropped-beautybeauty2

Sourcils: épais ou fins?

En ce moment, on entend beaucoup parler de la tendance des sourcils plus fournis, plus naturels. Toutes les stars y sont passées, à la mode Cara Delevingne, Lily Collins ou, plus emblématique Audrey Hepburn.

96489846

Audrey Hepburn

Lily Collins

Vous vous demandez certainement s’il faut céder à la dictature de la mode pour une fois.

La réponse est la suivante: il n’y a pas de mode en matière de sourcils. C’est une question de préférence et de personnalité.

Quelques précisions toutefois, car l’expression du visage, du regard et la féminité dégagée dépendent fortement des sourcils:

  • Des sourcils trop épais peuvent durcir les traits. L’épilation de vos sourcils doit certes respecter votre nature, mais doit aussi être en harmonie avec la taille de vos yeux et de votre visage. Prenez  cet exemple de Keira Knightley. Ci-dessous, sur la photo du haut, ses sourcils broussailleux lui donnent un air négligé pas du meilleur goût. On a l’impression qu’elle a une chenille qui court après sa frange. Alors que sur la photo du bas, ils ne sont pas beaucoup plus épilés, ils sont juste bien définis. Son visage en devient plus doux et plus féminin

Keira knightley thickKeira Knightley thin

  • Des sourcils trop fins peuvent donner l’impression qu’il manque quelque chose ou d’un regard pas assez affirmé. Prenez par exemple cette simulation de Keira Knightley: sur la photo de gauche, ses sourcils sont très bien, épais mais bien définis, ce qui lui confère un très joli regard. Sur la photo de droite en revanche, comme dirait notre chère animatrice Christina Cordula « C’est une caaataaastrophe ma chérie! ». Le trait est trop fin, il ne respecte pas la structure naturelle, il n’y a pas de différence entre la partie proche du nez et les extrêmités. En clair, ça manque de relief, ça manque de personnalité. En même temps, je pense que je n’ai pas besoin de vous l’expliquez, vous le voyez certainement. C’est une question de bon sens

Je ne vais pas vous faire un cours sur les sourcils ici (ce cera dans un autre article dans lequel, je vous donnerai toutes les astuces) mais de manière générale, le dessin final de vos sourcils ne doit pas trop s’éloiagner de sa structure naturelle (c’est en générale la partie interne, qui part du côté du nez qui donne le LA) sauf si vous avez les sourcils de Lilly Collins, vous aurez certainement besoin de les affiner un peu. Rappelez-vous, à l’époque du film Blanche Neige, elle ressemblait à ceci:

Je n’ai bien évidemment pas besoin de vous expliquer pourquoi ça ne va pas (ce n’est pas non plus la rubrique Beauty Police), mais vous voyez que ses sourcils sont un peu bruts (l’abominable homme des neiges aurait l’air de sortir de chez l’esthéticienne à côté d’elle)

Par la suite, ça s’est un peu amélioré et elle est passée à ceci:

Ce n’est pas non plus un fil mais c’est presque parfait, ça dépasse juste un peu vers le coin interne de l’oei gauche. Vous me direz que nous n’avons pas toutes la même anatomie, je vous répondrai que ce sont des règles approximatives. Certaines y arriveront d’autres s’en approcheront. Il faut juste garder une chose à l’esprit: les sourcils sont des frères, mais pas des jumeaux.

En ce qui concerne cette dernière photo de Lilly Collins, au-delà du fait que ses sourcils « dépassent » un peu, ce qu’elle a laissé est trop clairsemé, ça n’apporte rien à la structure. Un conseil, même si vous avez besoin de laisser cette partie clairsemée pour respectée les règles relatives à la longueur de l’oeil, n’oubliez pas d’étoffer avec un fard à sourcils (je vous en toucherai un mot dans un article spécial).

Pour faire simple, en matière d’épaisseur des sourcils, il n’y a pas de tendance. Il y a quelques règles de base et il y a surtout ce que vous aimez et votre personnalité. Donc faites à votre goût.

Du coup, vous vous demandez certainement à quoi ressemblent les miens. Eh bien ils sont plutôt fins mais pas trop. J’ai été guidée dans leur dessin par trois choses: l’épaisseur de la partie interne, le fait que la partie externe soit clairsemée et une cicatrice sur le sourcil gauche (ici la photo est prise en miroir, vous la verrez donc côté droit). Cette cicatrice m’oblige à corriger le sourcil droit pour qu’il ne soit pas trop épais et trop fourni par rapport au gauche. Vous remarquerez aussi que j’ai légèrement corrigé la ligne pour l’etoffer avec un fard à sourcils (Urban Decay) (et au passage vous aurez remarqué qu’ils ne sont pas parfaitement mis en place vers l’extérieur :-)) (si le prof ne s’applique pas, on n’est pas sortis de l’auberge!)

Manel 2

Donc faites-vous plaisir, soyez vous-même et comme pour les robes, les coiffures et la mise en beauté, ce n’est pas parce que vous l’avez vu sur une star ou un mannequin que ça vous ira (et je suis là si vous avez besoin de conseils perso).

cropped-beautybeauty2

Rouge Coco Shine: mon avis

Je suis plus que fan des lipsticks Chanel.

Entendons-nous bien, Chanel c’est bien mais tout n’est pas toujours à prendre (on y reviendra dans d’autres articles).

En revanche, tous leurs rouges à lèvres sont top (ce qui ne veut pas dire que d’autres marques ne sont pas top non plus). Aujourd’hui, je vous parle du Rouge Coco Shine.

DSC_1900

Pub Vanessa Paradis

J’ai découvert le Rouge Coco Shine grâce à une pub sur un abri-bus, avec Vanessa Paradis.

Une pub fraîche, qui respire l’été et le naturel et qui donne un coup de jeune au Rouge Coco de Chanel (un peu plus chic et parfois plus difficile à porter selon les teintes).

Du coup, j’ai été tentée d’aller voir et lors de l’un de mes « pèlerinages » habituels chez Sephora, j’ai testé et j’ai succombé.

 J’ai succombé à ce petit bâton de rouge tout mimi qui correspond en tous points à mon rouge à lèvres idéal pour le quotidien (et même parfois pour le soir). Pourquoi donc? me direz-vous.

Eh bien soyons méthodiques:

  • Le design: un très joli bâton de rouge comme Chanel sait les faire, classe et élégant, le genre de rouge à lèvres que l’on est fière de sortir de son sac pour une petite retouche dans le métro. Il est également plus petit que le Rouge Coco classique, ce qui, en plus de la façon dont le raisin est taillé, lui confère un petit côté « mimi » et plus jeune. Vous le voyez ci-dessous à gauche comparé au Rouge Coco (au milieu) et au Rouge Allure (à droite)

DSC_1895

  • Les couleurs: qui inspirent la fraîcheur mais on reste toutefois dans des tons très classe, très Chanel. Mais la gamme n’est malheureusement pas très étendue. Après, on reste dans du sobre, avec deux trois teintes seulement qui sortent de l’oridinaire (dans le corail, le rose « peps » et le rouge ». J’ai acheté le numéro 61, le numéro 66 et le 88. Je suis hyper fan du 66, un fuchsia génialissime qui rend mes lèvres sublimes et j’aime beaucoup le corail, plus léger pour l’été. Pour ce qui est du fini, on n’est pas sur du Shine métallisé, ni sur du Shine style gloss on est plutôt sur la brillance que pourrait apporter un baume pour les lèvres, une brillance qui crie « Lèvres bien hydratées », un peu comme un fini « perle ». A noter également, le rendu est toujours plus léger que ce que l’on voit sur le raisin.

Rouge Coco Shine Lipsticks

  • La texture et l’application: alors là, ils ont fait fort, une facilité d’application impressionnante, avec un raisin qui glisse naturellement sur les lèvres sans pour autant oublier de déposer la couleur (en clair, en deux passages, vous êtes couverte). C’est également une alliance bien trouvée entre rouge à lèvres et baume pour les lèvres, avec une texture ultra crémeuse et hyper confortable grâce à ses agents hydratants (pas de lèvres qui tiraillent, même au bout de plusieurs heures). Pour autant, il ne file pas.

Je dirai pour finir que selon la quantité que vous en mettez vous pouvez varier entre « naturel » et « glamour ». Attention toutefois, si votre but est de mettre en avant votre bouche, ce n’est pas tout à fait le rouge à lèvres idéal et il ne durera pas non plus toute une soirée. On est plutôt sur un rouge à lèvres à porter si on veut la jouer « Nude » ou si on travaille plutôt les yeux.

81 – Fiction

chanel coco rouge 2

79 – Saga

79 saga

54 – Le baiser

54 Le baiser

Bref, un rouge à lèvres que je recommande vivement!

cropped-beautybeauty2

Lissage brésilien…les miracles existent!

Avec mes cheveux bouclés et très épais, qui gardent énormément l’eau, ça a toujours été une galère de me coiffer.
Ok, ils sont assez dociles et, une fois en place, tiennent des jours, mais bon, il faut d’abord arriver au résultat avant de pouvoir dire qu’il va tenir. Je m’explique: si je veux de belles boucles séchées au naturel, il me faut toute une journée (oui, il faut une journée à son Altesse Ma chevelure pour sécher). Si j’utilise un diffuseur, avec mon épaisseur c’est pas top. Et si je veux des cheveux raides, c’est au prix de 45 à 60 minutes de mains tordues et brûlées sous la chaleur du sèche-cheveux. A part ça, quand je vais chez le coiffeur, c’est top (sauf que vue ma longueur, milieu du dos, et mon épaisseur, ça coûte une blinde).
Ajoutez à ça l’essai de 36 000 produits pas toujours bien indiqués pour mes cheveux secs (je pense entre autres au sèche-cheveux Lissima de Calor) et je me suis retrouvée en 2011 face à un dilemme: couper mes cheveux longs juste en dessous des oreilles pour supprimer toutes les longueurs TRÈS abîmées ou prier pour trouver une solution miracle.
Et là, le miracle s’est produit, j’ai découvert le lissage brésilien. Ok, c’est pas donné (à l’époque c’était 350 euro pour un traitement qui était censé durer 6 mois max) mais après deux mois de réflexion et de recherche approfondie, j’ai décidé que ça valait la peine.
J’avais entendu du bien et du mal de ce traitement.

Le bien:

  • Ça nourrit les cheveux en profondeur 
  • C’est basé sur la kératine, composant naturel du cheveu
  • En principe, le lissage brésilien peut faire passer de ça (photos de gauche) à ça (photos de droite)

 

sj

lissage-bresilien-liege-100-euro

Pour vous situer et vous permettre de juger le résultat sur mes cheveux au final (et comme je n’ai pas de photo de moi la tête en mode chou-fleur nature), mes cheveux naturels se situent à peu près entre les deux filles ci-dessus (la photo avant bien sûr). En gros mes racines et mes longueurs sont comme la plus claire et mes pointes sont comme la plus foncée (j’aurais aimé que ce soit le contraire, c’est toujours plus beau quand les cheveux bouclent de plus en plus en allant vers les pointes). J’ai quand-même une photo qui peut vous montrer mes racines:

IMG_3144

Le mal:

  • Il y a du formol, un produit cancérigène
  • Certaines sont ressorties avec les cheveux brûlés et les ont perdus par mèches
  • On n’est pas toujours sûr de ce que le coiffeur utilise sur nos têtes (vrai lissage à la kératine ou Xtenso? Lissage à la cystéine?…)

Du coup, je savais qu’il ne fallait pas que je prenne n’importe qui pour le faire. Et pourtant, à chaque fois que je voyais un bon plan sur Groupon et que je faisais une petite recherche sur Internet, la conclusion était qu’il fallait éviter le salon en question. En plus, j’avais du mal à me lancer chez un des coiffeurs trouvés sur Internet, car vu le prix, je ne voulais pas me planter.

Puis un jour, je découvre que mon coiffeur préféré Adriano Faria (https://sites.google.com/site/lissagebresilienparis75008/adriano-faria) , qui travaillait chez Niwel à l’époque (branche ethnique de Franck Provost) pratique ce fameux lissage. L’enseigne est reconnue, j’ai l’habitude de ce salon et je sais que ce sont des pro.

Donc, je me lance. Rendez-vous avec Adriano en avril 2011, le jour ou un vrai miracle se produisit.

Comment ça se passe?

  • Etape 1: shampooing spécifique qui vous fait ressembler à un monstre. Le but est d’ouvrir un peu les écailles du cheveu pour que le produit se fixe 
  • Etape 2: application du produit, jusque-là tout va bien
  • Etape 3: passage sous le casque pour bien laisser poser sous une chaleur douce

IMG_2482

  • Etape 4: séchage rapide au sèche-cheveux 
  • Etape 5: la plus importante, passage des plaque très chaudes mèche à mèche pour fixer la kératine. C’est super important, autrement le produit ne tient pas (attention ça pique un peu. Si ça pique trop et que vous ne pouvez même plus respirer, c’est qu’il y a du formol)

Et la je ressors, avec une chevelure de rêve, à la Demi Moore! Je vous promets!

demi-moore

Tenez, preuve à l’appui:

IMG_3162IMG_2494

Alors, je vous ai pas menti, non?

Suite à ça, il fallait que je garde mes cheveux raides et au sec pendant 3 jours, le temps nécessaire pour que le produit s’imprègne une bonne fois pour toutes.
3 jours plus tard, je me lave les cheveux, et je suis aux anges! Pour vous dire, je les ai séchés au sèche-cheveux et aux doigts, en dix minutes chrono! Ils étaient un peu moins raides qu’avec les plaques (normal), mais ça faisait quand même très souple, un peu comme ceci:

courteney-cox-0411-3-de

Et pour vous prouver que je n’ai pas rêvé:

Lissage moi

Et d’ailleurs, quelques jours plus, tard, avec un vrai brushing (à peine 15 minutes, en utilisant ma brosse Calor Brush’Activ)

IMG_2847

Qu’a-t-il fait au juste ce lissage? Il a détendu mes boucles de moitié. Donc si je laisse mes cheveux sécher à l’air libre, ils sont à mi chemin entre ondulations et boucles (voir ci-dessous). Mais dès que je les soumets à la chaleur, même sans action mécanique, ils sont dociles et quasiment raides. Bye bye la peur de l’humidité, la fille qui se cache pour ne pas prendre trois gouttes de pluie, la fille qui dans comme la reine d’Angleterre parce qu’elle a peur de transpirer du cuir chevelu et de se transformer en caniche.

demi-moore-thumb-23364

L’effet a duré 3 à 4 mois, le temps de la repousse. En effet, curieusement, mes cheveux ont bien conservé le produit sur les longueurs et depuis je pourrais crrément me contenter de refaire les racines. Bon pour le prix, le coiffeur refait la chevelure entière et c’est pas plus mal de soigner ses cheveux de temps en temps.
Le bon plan est qu’Adriano a changé de salon et que maintenant c’est entre 150 et 250 euro (pour moi c’est 220).

Bien évidemment, entre temps, j’ai voulu tenter les offres Groupon a 80 euro et mon conseil est: évitez!!!!
En effet, voici les pièges:
D’abord, parfois, une petite recherche sur Internet, vous montre qu’en fait ce n’est pas un lissage brésilien mais un autre traitement plutôt agressif (je ne vais pas mentionner les noms des salons, mais si vous en voulez certains, écrivez-moi en privé)

Ensuite, chez certains, que j’ai testés, j’ai pleuré comme une madeleine à l’application et au séchage tellement le produit arrachait les yeux (formol).

D’autres faisaient un pseudo lissage à la kératine. Il utilisaient en fait de la cysteine (dixit Adriano) qui certes existe dans nos cheveux mais ce n’est pas une macro-molécule (comprenez grosse molécule) comme la kératine et ça n’a pas du tout le même effet. En clair, ça marche un peu mais ça disparaît au bout de 3 semaines et les cheveux ne sont pas aussi doux. Comment reconnaître les traitements à la cysteine? Vous ressortez avec les cheveux pleins d’une sorte de poudre blanche, comme si vous aviez des pellicules (j’en également fait les frais).

Enfin, certains vous appliquent le produit avec parcimonie (il faut savoir que, pour que ça marche, il faut que les mèches soient entièrement imbibées) puis sèchent les cheveux et appliquent les plaques de manière très sommaire (j’en ai aussi fait les frais et résultat, à la sortie, une petite bruine a transformé mes cheveux en casque à moto)

Un point sur le formol:

C’est un composé organique cancérigène, autrement connu sous le nom de formaldéhyde (donc le coiffeur qui vous dit qu’il n’utilise pas de formol mais du formaldéhyde est un gros mytho). Il sert de conservateur et de fixateur. Il est cancérigène à partir d’un certain seuil d’exposition. Selon la loi, sa concentration ne doit pas dépasser les 0,2% mais sachez qu’à partir de 0,05%, sa présence doit être mentionnée sur l’emballage.
Après, le vrai danger est « apparemment » surtout pour les coiffeurs, qui y sont exposés en permanence. Il paraît qu’à la fréquence à laquelle nous faisons des lissages (3-4 fois par an) il n’y a pas de risque. Mais bon, dans le doute…(sachez qu’Adriano n’utilise pas de formol dans ses produits, qu’il ramène du Brésil d’ailleurs)

Point sur la grossesse:

Il n’y a pas d’étude portant sur l’effet des produits du lissage brésilien sur la femme enceinte ou son bébé. Mais il faut l’éviter si on est enceinte (mesure de précaution). Après, vous serez peut-être parmi ces chanceuses dont les cheveux deviennent magnifiques pendant la grossesse (il paraît que c’est surtout quand on attend un garçon?)

Point sur les accros aux boucles:

Si vous tenez vraiment à vos belles boucles et que c’est votre personnalité, passez votre chemin. Certes, vous pourrez boucler vos cheveux mais comme je l’ai dit plus haut, la boucle est détendue de moitié. Sachez aussi que, comme les cheveux deviennent plus raides ou plus souples (ça dépend), les coiffures ne tiennent pas plusieurs jours pour celles qui étaient habituées à cela (surtout si vos cheveux sont fins). En clair, il vous faudra de la laque pour que de belles boucles dessinées au fer tiennent toute une soirée car sous l’effet de la chaleur, le cheveu devient très, voire trop souple… C’est un choix.

Après, il paraît que mes cheveux sont particulièrement réceptifs à ce traitement. Et je ne me plains pas trop du résultat « trop » souple car j’ai une belle matière et beaucoup de masse. Du coup, j’y pense au passage: détendre les boucles implique également de perdre en volume. Avis à celles qui n’ont pas beaucoup de masse, vous devrez aussi choisir entre volume et cheveux soyeux.

Point sur les produits pour entretenir le lissage:

L’appel du marketing fait que certains coiffeurs essayeront de vous vendre 36 produits qui coûtent une blinde après vous avoir fait le lissage, en prétextant qu’il faut absolument des produits spécifiques pour l’entretenir et ne pas « arracher la kératine » à chaque shampooing (ce qui de toute façon est partiellement inévitable) ou pour bien hydrater le cheveu? Sachez que ces produits spécifiques ne sont pas utiles. Comme le dit si bien Adriano: « Si le lissage est bien fait et que c’est un vrai soin pour les cheveux, pourquoi avoir besoin de produits qui soignent les cheveux après? ». Il faut juste éviter les shampooings trop agressifs (comme les shampooings traitants, les shampooings anti-pellicules) et privilégier des shampooings dit hydratants, il n’y a même pas besoin d’un masque.

Après, en véritable control-freak (ou maniaque, je vous l’accorde) que je suis, j’ai quand même fait mes tests et opté pour la gamme EverRiche de L’Oréal car elle ne contient pas de sulfates et qu’elle est donc moins agressive. Je viens de réessayer le shampooing et l’après-shampooing ces deux dernières semaines après avoir tenté de revenir vers la gamme Phyto à la kératine: franchement, c’est une merveille! Mes cheveux sont doux comme de la soie (bon après attention, je ne recommande pas aux cheveux à tendance grasse, les miens étant particulièrement secs, je ne les lave qu’une fois par semaine pour vous donner une référence)

3600522363392_FP

Sachez également que vous n’aurez plus besoin de masques, ou du moins vous ne les laisserez plus poser trois heures.

Vous pourrez éventuellement repartir de chez Adriano avec un spray protecteur à la Kératine liquide (Activ protect) qui « remet » un peu de kératine à chaque séchage et permet de prolonger « un peu » le résultat. On peut aussi trouver ce produit sur Internet et pas besoin d’avoir un lissage brésilien pour l’utiliser, je le conseille à toutes, c’est un film non gras thermo-protecteur.

img50354

Conclusion, si vous êtes prête à sauter le pas, je vous assure que ça marche. Choisissez juste le bon coiffeur. Et la cerise sur le gâteau, c’est que trois ans après et à force d’assiduité, mes cheveux sont en excellente santé maintenant et je n’ai plus besoin de mes 36 000 produits/accessoires pour cheveux secs et abîmés. Ils sont tellement en bonne santé qu’ils poussent beaucoup plus vite.

Dernière astuce, si vous trouvez un coiffeur qui a de la place dans les deux jours pour un lissage (hors désistement) ou qui vous propose de vous le faire en 1h, passez votre chemin. Les pro du lissage sont pris d’assaut 4 semaines à l’avance et pour vous donner un exemple, il faut 2 heures pour mes cheveux, deux bonnes heures où le coiffeur ne s’occupe que de moi (sauf pendant le temps de pose).

Logo2

Qui suis-je?

IMG_2086Qui peut bien être cette personne qui sort de nulle part un matin du mois de novembre 2014 pour parler beauté?

Tout simplement une passionnée… Mais on y viendra plus tard.

Je m’appelle Manel.
Je suis née en Algérie il y a… bon je le dis ou pas? J’ai 30 ans, l’âge de l’épanouissement féminin par excellence (j’en ai d’ailleurs fait un article, par ici)
Je suis venue faire mes études en France juste après le BAC. Passons les détails de mon parcours académique (LinkedIn est mieux indiqué pour cela). Je vous dirai juste que je suis chimiste de formation, tombée dans les analyses commerciales et le marketing en fin de cursus.
J’ai bien évidemment une famille (comme la plupart des gens) et des amis (Dieu merci, ça peut servir)

Comment je suis devenue « la maquilleuse » de mon entourage?

Je ne vais pas vous dire que je suis tombée dans un pot de poudre libre à la naissance, absolument pas. Au contraire, je n’ai eu le droit de me maquiller librement qu’après le BAC.
Mais j’observais. J’ai eu mon premier déclic avec « La minute beauté » de M6 au début des années 2000, qui m’a filé quelques astuces. Mais il faut croire que certaines choses sont innées, car la première fois que j’ai eu le droit de me maquiller (ponctuellement) pour un événement, ma mère m’a tout simplement demandé comment je savais tout ça (Bon, disons-le clairement, ça restait basique à l’époque)
Et puis, vient la vie d’étudiante et la découverte des magazines féminins, des sites, émissions et j’en passe et petit à petit (je ne sais vraiment pas comment), je suis devenue une référence en la matière (je n’avais que 19 ans pourtant). Mes amies, mes tantes, mes cousines, me demandaient conseil de plus en plus souvent, me sollicitaient pour les maquiller, à tel point que j’étais toujours la dernière prête à chaque événement familial (sauf à mon mariage où j’ai eu le privilège d’être la première, mais j’ai quand-même maquillé 3 autres personnes, faut pas abuser non plus!)
Je m’y intéressais davantage, et j’avais un avis de plus en plus tranché.

Un stage de 6 mois chez Lancôme a fini de parfaire mon statut d’experte auprès de mon entourage, en aiguisant mon sens critique (constructive, bien sûr).

A pésent, on me demande conseil très souvent (ou j’en donne spontanément) pour l’achat d’un produit, pour un trait de liner et même pour le maquillage du plus beau jour de la vie d’une femme, dont j’ai eu le privilège d’être responsable pour trois de mes amies.

Pourquoi c’est une passion?

Je ne saurai vous dire, mais je pourrais passer des heures à lire un livre sur la beauté ou à surfer sur un site équivalent sans jamais me lasser. J’adore tester des nouveaux produits, j’adore flâner dans les magasins. Je ne peux d’ailleurs pas passer à côté du Sephora des Champs-Elysées sans y faire un tour, parfois même sans acheter (bon ok, juste un petit truc, pas trop cher, au moins).
Et puis j’essaye aussi de nouvelles techniques, de nouveaux accessoires. Il m’arrive de me maquiller juste pour le fun quand je suis chez moi et de me démaquiller après (c’est marrant et ça fait du bien)

Pourquoi je suis là aujourd’hui?

Parce que je veux partager cette passion avec des milliers de personnes, parce que mes amies m’y ont encouragée, par ce que j’ai eu le déclic avec la concours La Femme Teva 2014 et parce que j’adore écrire (bon ça je pense que vous l’aurez compris et je remercie celles qui sont arrivées jusque-là)

Deux trois détails sur mon profil beauté:

  • Ma couleur préférée est le violet/prune (d’ailleurs, même le panneau Teva que j’ai choisi pour la photo un peu plus bas est violet, ce n’est pas un hasard)
  • J’adore le maquillage des yeux, pour moi on y trouve une expression artistique
  • Je suis plutôt rouge-à-lèvres et plus rarement gloss
  • Mon mot d’ordre pour le teint est « Nude ». J’ai la chance de ne pas avoir besoin de couvrance, donc j’aime sentir ma peau respirer
  • J’ai essayé des tonnes de mascaras dans ma vie car mes cils sont longs et fourni mais plats comme une galette bretonne
  • Mes cheveux ont été le grand chantier de mon existence (et le sont parfois encore)
  • Là où je performe le mieux: le teint est le yeux
  • Là où je suis (un peu) moins douée: la coiffure, mais aux dernières nouvelles il parait que quand je m’applique, je me débrouille assez bien

D’autres détails qui n’ont rien à voir avec la beauté:

  • J’adore aussi la cuisine et j’aime faire plaisir. J’ai au moins 20 livres de cuisine. J’ai été tentée par un blog cuisine mais c’est plus prenant (et j’avoue, je me sens plus l’âme d’une bloggeuse beauté car j’ai plus de choses à dire). Je n’ai pas encore décidé si j’allais créer un profil Pinterest propre au blog ou si je vous donnais accès à mon perso, mais si je fais ce dernier choix vous verrez que j’ai autant de tableaux cuisine que beauté (en gros je me demande si je ne vais pas vous ennuyer avec mes tableaux cuisine auxquels je tiens)
  • J’ai lu tous les Sophie Kinsella (celle qui a fait la série L’accro du shopping), j’ai même lu les livres qu’elle a écrits sous le pseudo Madeleine Wickham et en ce moment même, je lis lis le dernier (sorti fin septembre 2014). J’adore son style (mais  en anglais) et même si le personnage est fidèle à elle-même, l’histoire n’est jamais une redite.

Shopaholic series

  • Je suis une méga fan de Friends (j’ai même le coffret, merci Samir) à tel point que je connais une bonne centaine de répliques par coeur (ce n’est d’ailleurs pas très amusant de les regarder avec moi, vu que je dis la réplique avant l’acteur). On me dit souvent également que je suis un peu comme Monica (je rêve pourtant d’être aussi organisée qu’elle)

Friends

  • Ma chaîne préférée, c’est Teva (sauf pour regarder Friends). En plus, j’ai eu le grand bonheur de participer à la finale de La Femme Teva 2014 (voir lien plus haut)

Manel Femme Teva 2014

Bon on va laisser quelques surprises quand-même, non?

Si j’ai un conseil:

La beauté est une question de personnalité et de pratique. Il n’y pas de style universel. Il y a certes des lignes directrices mais ça reste flexible. Exprimez-vous, testez et pratiquez, vous verrez que vous deviendrez de plus en plus douée et que vous aimerez de plus en plus le faire. Surtout, faites preuve de bon sens; l’esthétique est une question de goût. Si vous avez l’impression que quelque chose cloche, c’est que c’est vrai. Et ne faites pas trop dans l’excentrique, à moins que vous n’alliez à une soirée déguisée!

Enfin, je ne le dirai jamais assez: on dégage l’image que l’on a de soi et ça fonctionne aussi pour la beauté (bon je ne vais pas vous dire que des filles comme Miranda Kerr ont besoin de ça pour paraître belle, mais comme pour les techniques de maquillage, il n’y a pas de beauté universelle). Alors assumez votre beauté et appréciez la pour mieux la faire vivre.

cropped-beautybeauty31.png